Stratégies boursières des grands noms de l’Internet

07 août 2001 à 00h00
0
Depuis le début de l'année, plusieurs grand groupes Internet de dimension européenne ont fait leur apparition sur les marchés financiers français.

Le mouvement a été initié par le broker online allemand Direkt Anlage Bak (DAB Bank), qui, à l'occasion du rachat du français SelfTrade, coté sur le Nouveau Marché parisien, s'est introduit à Paris.

Le Nouveau Marché a ensuite accueilli , en février, suite à l'offre publique d'échange (OPE) sur Multimania, puis Tiscali après l'offre sur Liberty Surf, en juin.

Enfin, en août, c'est Seat Pagine Gialle, l'équivalent italien de Wanadoo, qui fera son entrée sur le Premier Marché d'Euronext Paris.

On attend également pour septembre l'américain Genuity, qui, au moment du dépôt de son offre publique d'échange sur Intégra, a affirmé son intention de se faire coter à Paris.

Et gageons que d'autres sociétés devraient encore arriver, si le « nettoyage » sur le Nouveau Marché continue.

En quelques mois, Euronext Paris a donc vu arriver quatre grandes pointures du secteur de la Neteconomie sur ses marchés.

Tiscali, l'une des valeurs les plus actives du Nuovo Mercato italien, est désormais la plus grosse capitalisation du Nouveau Marché parisien et Seat Pagine Gialle se retrouve sur le même marché que Wanadoo.

Quoi qu'il en soit, ces opérations constituent une étape nouvelle dans la stratégie de ces grands groupes. Ainsi, dans le cas de Tiscali, le Nuovo Mercato italien a clairement encore une dimension trop nationale et la cotation à Paris lui permet d'avoir accès à une plus grande base d'investisseurs internationaux.

Elément clé de leur stratégie, dont le but est d'asseoir une position de leader sur chacun des plus importants marchés européens, la cotation offre donc une plus grande visibilité, tant auprès des investisseurs que des particuliers - français - qui ont désormais un accès plus facile - et donc moins coûteux - aux actions de ces sociétés.

L'assainissement et la consolidation du secteur passent donc également par une certaine « épuration » des marchés, marchés qui avaient vu déferler, au plus haut de l'engouement pour les valeurs de l'Internet, pléthore de sociétés dont on peut se demander si elles y avaient toutes leur place.
Modifié le 20/09/2018 à 15h39
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Dooyoo lance le label
Kontiki veut réinventer le push
Yahoo et HSBC lanceront un système de virements entre particuliers
World Wide Ouest présente Automel
World Wide Ouest présente Automel
Dooyoo lance le label
Kontiki veut réinventer le push
Yahoo et HSBC lanceront un système de virements entre particuliers
World Wide Ouest présente Automel
World Wide Ouest présente Automel
Haut de page