L'API-PL organise en septembre une mission parrainée par Christian Pierret

0
L'API-PL organise aux Etats Unis, une mission parrainée par le Secrétaire d'Etat à l'Industrie, afin d'aller à la rencontre des acteurs de la Neteconomie

L'Observatoire des professions libérales API-PL organise, du 11 au 20 septembre 2001, à Los Angeles et San José, une mission parrainée par Christian PIERRET, Secrétaire d'Etat à l'Industrie, afin d'aller à la rencontre des acteurs de la Neteconomie : français et américains, entrepreneurs et capitaux-risqueurs, entreprises mythiques de la Silicon Valley.

La délégation sera constituée d'un panel représentatif de personnalités politiques (2 députés - 1 RPR, 1 PS -, dont un ancien ministre), économiques (APCE, ministère), de la start up (Arisem) à la start down (Unhomme.com), du jeune créateur (Louis Rouxel, fondateur de Splio) au business angel, du monde des entreprises à celui des collectivités locales (Millau, Saint-Jean, Toulouse).

Elle communiquera à son retour son constat : essor ou récession ? Rêve américain à la française ou cauchemar ? Quelles conséquences pour "la nouvelle économie française" ?

Les résultats des travaux de la mission seront proposés sous forme d'Actes sur le site de API-PL (Association pour la Promotion d'Internet pour les Professions Libérale ) ainsi que par un livre grand public intitulé "les californautes : pour que le rêve américain à la française ne devienne pas un cauchemar..." disponible en fin d'année 2001 afin d'analyser la situation et présenter les tendances.

Des conférences seront également proposées lors des salons partenaires de l'Observatoire API-PL, dès septembre.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Vivendi Universal et Warner Music accusés d’entente illégale
Les industriels des télécoms présentent la version 2.0 du protocole WAP
Pertes plus faibles que prévues pour T-Online
Les start-up internet boudées par le capital-risque américain
Le point sur les licenciements aux Etats-Unis
Vivendi Universal et Warner Music accusés d’entente illégale
Les industriels des télécoms présentent la version 2.0 du protocole WAP
Pertes plus faibles que prévues pour T-Online
Le point sur les licenciements aux Etats-Unis
Les start-up internet boudées par le capital-risque américain
Haut de page