Baromètre du commerce électronique en France

Par
Le 31 juillet 2001
 0

Le 9ème Baromètre du commerce électronique en France, publié par WebMarchand-LeGuide.com fait état d’une tassement du nombre de sites marchands

Le 9ème Baromètre du commerce électronique en France, publié par WebMarchand-LeGuide.com fait état d'une tassement du nombre de sites marchands

Depuis septembre 1998, l'annuaire de sites marchands WebMarchand, racheté en juillet 2000 par LeGuide.com, guide d'achat et Comparateur de prix sur Internet, publie un panorama du commerce électronique en France, permettant de suivre notamment l'évolution du nombre de sites français autorisant les transactions en ligne, leur offre en terme de produits et services ainsi que leur niveau de sécurisation.

Ainsi, le nombre de sites marchands au 30 juin 2001 s'élève à 2868, soit à peine 5,6% de plus qu'au 31 décembre 2000. Après une croissance annuelle de l'ordre de 100% jusqu'à fin 2000, on notera que le nombre de sites marchands n'augmente que très faiblement depuis.

On relève également un ralentissement du nombre de créations et augmentation du nombre de disparitions de sites existants, effets du ralentissement des investissements dans le commerce électronique et l'Internet en général ainsi que de l'essor de l'achat en ligne en France, plus lent que prévu.

Par catégorie, les évolutions les plus significatives concernent le nombre de sites dans les rubriques " Culture et loisirs " et " Son et image ", en augmentation significative.

Dans le peloton de tête, on trouve la culture et les loisirs (livres, CD, vidéo, billets, hobbies, collections...) avec 713 sites soit 24,86% du marché, suivi par l'alimentation (épicerie, gastronomie, vins, produits frais...)avec 650 sites soit 22,66% et l'informatique (matériel, logiciels, PDA, multimédia...)avec 474 sites, soit 16,53%.

L'étude affirme que la sécurisation des paiements est « satisfaisante mais perfectible » : 3,9% des sites marchands permettent d'exécuter une transaction (vente ou réservation) intégralement en ligne et 71,8% d'entre eux offrent une sécurisation SSL (cryptage des informations). 26,1 % des sites permettent uniquement de passer la commande, le paiement s'effectuant autrement qu'en ligne (chèque, paiement à la livraison, etc.). Seulement 2,1% des sites marchands n'utilisent aucun cryptage des données lors de la transaction mais seulement 41,4 % des sites utilisent le niveau
de sécurisation maximal (cryptage à 128 bits) alors que ce standard est disponible depuis plus de deux ans.

Par ailleurs, la société souligne que les cas de piratage de numéros de cartes bancaires sur Internet sont extrêmement rares. Les problèmes de sécurité des paiements en ligne tels qu'ils sont perçus par le public résultent davantage d'un amalgame avec des problèmes plus globalement liés à la vente à distance : défaut ou retard de livraison, livraisons non conformes ou incomplètes, débit à la commande et non à la livraison, problèmes de retours des marchandises...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top