Internet aux Etats-Unis : les salariés surveillés

Par Ariane Beky
le 10 juillet 2001 à 00h00
0

Aux Etats-Unis la navigation sur Internet d’un tiers des salariés serait systématiquement surveillée. Garantie pour l’employeur, menace pour les libertés ?

Aux Etats-Unis la navigation sur Internet d'un tiers des salariés serait systématiquement surveillée. Garantie pour l'employeur, menace pour les libertés ?

Selon une étude publiée lundi par la Privacy Foundation, un tiers des salariés américains qui utilisent Internet sur leur lieu de travail seraient surveillés par leur employeur.

Les Etats-Unis comptent 40 millions d'actifs, 14 millions d'entre eux disposent d'un accès à Internet sur leur lieu de travail.

Ces derniers (35% des actifs), seraient «systématiquement» surveillés quand ils se connectent sur Internet au bureau, et ce par le biais d'un logiciel spécifique et peu coûteux ($5,25 par employé).

Pour certaines entreprises il serait facile d'outrepasser les limites du fait du prix bon marché du logiciel et de sa simplicité d'utilisation, selon Andrew SCHULMAN, chercheur à la Privacy Foundation.

Pour l'employeur il s'agit de s'assurer de l'efficacité, de la productivité de ses collaborateurs, mais aussi d'éviter les procès pour harcèlement. Pour d'autres il s'agit ni plus ni moins d'une entrave aux libertés individuelles.

D'après la Fondation qui a réalisé cette enquête, en dehors des Etats-Unis, 27 millions d'actifs sur les 100 millions qui utilisent le Net au travail, seraient surveillés de la même manière.

Les investigations menées par la Privacy Foundation se fondent sur les chiffres des ventes de logiciels de surveillance réalisés par les éditeurs Websense et Baltimore Technologies... Fiable ?

Ces logiciels permettent aux employeurs de surveiller et d'enregistrer l'activité Internet d'un service entier, pas uniquement des collaborateurs dont le comportement pourrait être «préjudiciable».

Force est de constater, que les lois fédérales donnent toute latitude aux employeurs pour surveiller les activités de leurs salariés, particulièrement dans le domaine des technologies et de l'information...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Opera 52 pour Android : le VPN s'améliore ainsi que la prise en charge des PDF
La tablette Amazon Fire 7 se paie un petit rafraîchissement
Google suspend ses relations avec Huawei et lui retire sa licence Android
La RATP et Airbus travaillent ensemble à faire atterrir les taxis volants en France
Facebook modifie son algorithme pour mettre en avant davantage les contenus de nos amis
William Shatner (Star Trek) nous raconte en vidéo comment la NASA va retourner sur la Lune
Une app mobile pour diagnostiquer les otites en
Désenchantée : la saison 2 pour tous sur Netflix dès le 20 septembre
Edge Chromium, la version de développement continue son évolution
Les bactéries océaniques qui produisent de l’oxygène altérées par la pollution plastique
Hyundai et Kia investissent dans Rimac pour développer deux sportives électriques
Fondation / e / : des smartphones Android remis à neuf... les services Google en moins
La dernière maj Xbox One vous permet de voir si vos amis jouent sur PC ou console
Formule E : notre reportage dans l’antichambre des voitures électriques
Des chercheurs conçoivent un réseau de neurones artificiels
scroll top