Malicio Pro : une nouvelle offre de France Télécom pour les PME

28 juin 2001 à 00h00
0
Via Malicio Pro, France Télécom propose une nouvelle offre tarifaire sur les communications Internet à destination des TPE et PME.

Après le lancement du tarif unique d'accès Internet pour particuliers et professionnels (0,14 F / min), vient de lancer sa nouvelle offre tarifaire sur les communications Internet pour professionnels.

La réduction tarifaire proposée, est appliquée en fonction du nombre d'heures consommées par bimestre via les numéros internet (non géographiques). Autrement dit, seuls les numéros commençant par le 08 36 ou le 08 60 sont concernés.

Une remise de 25% sera appliquée au-delà de la 10ème heure de communication Internet sur le bimestre, ce qui équivaut à 11 centimes HT/min soit 0,016 € HT/min.

Au-delà de la 20ème heure de communication Internet sur le bimestre, une remise de 35% sera accordée (9 centimes HT/min soit 0,014 € HT/min).

L'offre Malicio pro est disponible sur réseaux RTC et Numéris 24H/24, 7J/7.

Les entreprises intéressées doivent appeler le 1016 pour souscrire à l'offre, les frais d'accès au service sont de 9 € HT soit 59,04 FHT. L'offre est sans abonnement.

Cette nouvelle offre remplace Avantage Numéris Internet. Elle s'adresse aux clients titulaires d'un Contrat Professionnel, Professionnel Présence, Professionnel Numéris, Ligne Pro Locale.

France Télécom affirme que son offre «permet de bénéficier d'un prix par minute sur Internet très avantageux grâce à des remises progressives jusqu'à 35%. »

Le prix de la minute Internet pourrait donc être ramené à 9 centimes au lieu de 14...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

ESI de Oracle et Akamai pour un web dynamique et rapide
Wanadoo et Banque Directe annoncent un partenariat stratégique
Business Objects développe sa stratégie sur le marché mobile
Business Objects développe sa stratégie sur le marché mobile
L’Union européenne va-t-elle adopter le «.eu» ?
ESI de Oracle et Akamai pour un web dynamique et rapide
Wanadoo et Banque Directe annoncent un partenariat stratégique
Business Objects développe sa stratégie sur le marché mobile
Business Objects développe sa stratégie sur le marché mobile
L’Union européenne va-t-elle adopter le «.eu» ?
Haut de page