L’Iran renforce la réglementation sur Internet

25 juin 2001 à 00h00
0
La réglementation sur l'utilisation du Net va être renforcée par les autorités iraniennes. La jeunesse, les cybercafés et les FAI sont les premiers concernés.

Les autorités iraniennes décident de durcir la réglementation concernant l'usage d'Internet sur le territoire.

Selon le journal réformateur Hambastegi, l'Iran Telecommunications Company, forte de son monopole, exigerait que les fournisseurs d'accès à Internet filtrent tout contenu jugé «immoral ou dangereux» pour la sécurité de l'Etat.

Les FAI qui ne respecteraient pas cette nouvelle réglementation, risqueraient poursuites judiciaires et suppression de leur licence. Aucune notification officielle n'aurait été transmise à ces sociétés cependant.

Par ailleurs, le ministère iranien des télécommunications aurait interdit aux moins de 18 ans l'accès aux cybercafés et aux cybersociétés, très appréciés de la jeunesse du pays.

Le ministère a fait savoir que ces établissements ne doivent pas proposer de «service portant atteinte à la sécurité et à la défense nationale, et à la religion», ni faire la propagande «de l'opposition, de la consommation de drogue et tout autre sujet touchant à la pudeur publique.»

Le mois dernier, Hambasteghi annonçait que la police iranienne forçait 400 cybercafés, sur les 1500 que compte la capitale iranienne, à fermer leurs portes à Téhéran pour «défaut de licence.» Pour la police elle même, ce chiffre ne dépasserait pas la quinzaine.

En Iran, les conservateurs contrôlent les médias d'Etat et le Conseil des Gardiens, Conseil qui a le pouvoir de rejeter les décisions du Parlement (Majlis) à majorité réformiste.
Modifié le 18/09/2018 à 14h09
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Dell va équiper ses serveurs de logiciels de recherche Inktomi
Au Royaume-Uni, Hutchison affûte ses armes et ses services 3G
Italie : la grogne des opérateurs 3G contre la réglementation anti-radiations
Data Distilleries éditeur CRM et IMP Publishing, partenaires aux Etats-Unis
Infosources serait à vendre ?
Dell va équiper ses serveurs de logiciels de recherche Inktomi
Au Royaume-Uni, Hutchison affûte ses armes et ses services 3G
Italie : la grogne des opérateurs 3G contre la réglementation anti-radiations
Data Distilleries éditeur CRM et IMP Publishing, partenaires aux Etats-Unis
Infosources serait à vendre ?
Haut de page