NTT DoCoMo lance la vidéo sur mobiles 3G

Par
Le 22 juin 2001
 0

Au Japon, les combinés 3G vidéo de l’opérateur mobile DoCoMo seront proposés la semaine prochaine à plusieurs centaines d’utilisateurs. Projet pilote.

Au Japon, les combinés 3G vidéo de l'opérateur mobile DoCoMo seront proposés la semaine prochaine à plusieurs centaines d'utilisateurs. Projet pilote.

Avec un retard d'un mois, l'opérateur mobile japonais NTT DoCoMo va lancer le 25 juin ses premiers combinés mobiles de troisième génération disposant de la vidéo.

Fabriqués par Matsushita Communication Industrial (MCI), ces nouveaux vidéophones seront proposés lors d'une phase d'évaluation à 1200 utilisateurs (700 particuliers et 500 professionnels).

Fin mai, DoCoMo avait déjà opté pour une commercialisation de ses portables 3G limitée à quelques milliers de personnes, le lancement en grande pompe ayant été reporté au 1er octobre.

Les 1400 mobiles 3G de la marque NEC qui avaient été distribués à l'occasion ont eu de gros problèmes de logiciels. Ces appareils doivent être remplacés à une date non précisée par l'opérateur.

Malgré ces incidents techniques et ces retards, NTT DoCoMo se dit prêt à tester dès la semaine prochaine ses vidéophones 3G.

L'avènement de la vidéo sur les combinés mobiles permettra l'évaluation des vitesses de transmission de la 3G (téléchargement de clips, transmission de messages filmés, etc.)

Les spécialistes du secteur réunis au salon CommunicAsia 2001 à Singapour, prennent acte du ralentissement du marché et du retard du mobile 3G, attendu au mieux fin 2003 dans le grand public.

Cette année CommunicAsia a été boudé par Nokia, le constructeur finlandais s'est limité à une conférence de presse dans un hôtel de Singapour. 140, Alcatel, Lucent, Nortel et Fujitsu n'ont même pas fait le déplacement...

Seul NTT DoCoMo, fort du succès de l'i-mode, assure une présentation tapageuse de ses services.
Modifié le 20/09/2018 à 15h39

Les dernières actualités

scroll top