🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

Colombie : «.co» contre «.com»

01 juin 2018 à 15h36
0
Face à la pénurie d'adresses Internet, une université colombienne souhaite faire de son nom de domaine national «.co» une alternative au «.com».

L'université des Andes en Colombie, qui administre le suffixe «.co» depuis 1991, a chargé le cabinet de conseil Arthur Andersen de lancer un appel d'offres pour trouver une société d'enregistrement de noms de domaine qui le commercialise.

Cet appel d'offres, lancé le 4 juin dernier, doit trouver preneur dans les 2 mois à venir.

Le suffixe «.co» pourrait devenir l'abréviation de «company», le «.com» étant le raccourci de «commercial».

A l'heure actuelle, des nouveaux noms de domaine récemment autorisés par l'ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers), le «.biz » est le plus sérieux concurrent des populaires et lucratifs «.com» et «.net».

La Colombie n'est pas le seul pays à disposer d'un suffixe national qui puisse être une alternative au «.com», suffixe qui compte plus de 22,5 millions d'adresses selon l'université américaine de Berkeley (Internet Geography Project).

La demande étant plus forte que l'offre, plusieurs pays ont décidé de «monnayer» leur nom de domaine.

Les Iles Coco par exemple, territoire australien de 700 habitants, ont confié la licence de leur extension «.cc» à la société américaine eNIC qui a enregistré quelques 500 000 sites web avec ce suffixe depuis 1997.

Autre archipel du Pacifique, les Iles Tuvalu ont obtenu 50 millions de dollars de la vente de leur suffixe «.tv» à dotTV Corp.

L'université colombienne à d'autres ambitions, il est vrai, celle-ci demande aux sociétés intéressées par le «.co» un dépôt de 20 000 dollars. De plus, l'Universidad de los Andes ne vend pas l'ensemble de ses droits sur son suffixe.

La direction de l'établissement souhaite simplement «recueillir des fonds pour investir dans les technologies et financer la scolarité des étudiants les plus pauvres...»
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

7 millions de dollars pour Ismap
Nokia plombe les valeurs technologiques
Alliance entre RealNetworks et Cisco
Le marché français des services IP
eBay se lance dans l’e-commerce plus traditionnel
7 millions de dollars pour Ismap
Nokia plombe les valeurs technologiques
Alliance entre RealNetworks et Cisco
Le marché français des services IP
eBay se lance dans l’e-commerce plus traditionnel
Haut de page