L'opérateur australien One.Tel en liquidation judiciaire

0
Après que ses principaux actionnaires aient annoncé l'insolvabilité du groupe, l'opérateur australien One.Tel a été placé en liquidation judiciaire.

L'opérateur de télécommunications australien One.Tel a été placé en liquidation après que ses principaux actionnaires, Jamie PACKER et Lachlan MURDOCH, aient annoncé l'insolvabilité du groupe.

Une enquête avait été menée par les sociétés de PACKER et MURDOCH, un peu après qu'ils aient décidé de renflouer les caisses de l'opérateur à hauteur de 132 millions de dollars australiens.

Jamie PACKER et Lachlan MURDOCH, respectivement fils de Kerry PACKER principal actionnaire du groupe de presse Publishing and Broadcasting Ltd (PBL), et de Rupert MURDOCH à la tête de la News Corp, ont investi près d'1 milliard de dollars australiens dans One.Tel.

«L'examen des comptes par les auditeurs de l'entreprise a révélé que l'émission des 132 millions de dollars australiens aurait été grandement insuffisante pour assurer sa solvabilité», notent PBL et News Corp dans un communiqué commun.

Les dettes de One.Tel s'élèveraient à 180 millions de dollars australiens soit 100 millions d'euros.

Les 2 principaux actionnaires de One.Tel estiment avoir été «profondément induits en erreur sur la véritable position financière de la compagnie.»

Quant à Jodee RICH et Bradley KEELING co-fondateurs et dirigeants de One.Tel, ils ont démissionné la semaine passée.

L'opérateur One.Tell revendique 2,6 millions de clients en Australie, Suisse, France, Royaume-Uni, Allemagne, aux Pays-Bas et à Hong-Kong.

Ses principaux actionnaires Jamie PACKER et Lachlan MURDOCH précisent qu'ils ont «l'intention d'explorer tous les recours possibles» pour récupérer leur dû.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page