Les femmes internautes : un marché de mères de famille ?

01 juin 2018 à 15h36
0
D'après NetValue, les femmes internautes, toujours moins nombreuses que les hommes, privilégient sites «féminins» et services dédiés à la famille.

Fin avril, l'observatoire Internet Netvalue publiait une étude sur le marché du web et la place des femmes internautes.

NetValue réalise ses études sur des panels «représentatifs» d'internautes en Europe, en Asie et sur le continent américain.

Premier constat : si aux Etats-Unis 47,8% des internautes sont des femmes, elles ne sont plus que 41,2% en Allemagne, 41,6% en France, 35,3% au Royaume-Uni et seulement 33,5% en Espagne.

Le comportement des femmes sur le Net varie grandement en fonction du pays d'origine et de sa culture, de la situation socio-professionnelle et surtout familiale, ce dernier critère a moins d'influence sur le comportement des internautes de sexe masculin...

Les femmes internautes qui ont au moins un enfant représentent 61,5% des utilisatrices du Net au Royaume-Uni, 48,3% en France, 34% en Espagne et seulement 30,1% en Allemagne.

Les sites «féminins», de santé et d'astrologie auraient la préférence des internautes américaines sans enfant. Les sites dédiés à la famille ont, assez logiquement, les faveurs des mères de un ou deux enfants... Pas de place pour les sites pornos ou de technologie, sites exclusivement «masculins» ?

Les internautes américaines se connectent en moyenne 12 jours par mois et traitent 30 e-mails mensuels. Les Françaises gèrent une moyenne de 20,3 messages électroniques par mois (envoi et réception) contre seulement 7,6 pour les Allemandes !

Les internautes européennes se rendent entre 8 et 9 jours par mois sur le web et restent connectées de 16 à 26 minutes par session.

Les internautes et mères de famille américaines cliquent sur 3,2 bannières publicitaires par mois. En Europe, les britanniques cliquent plus que les autres avec 1,3 bannière, contre 0,8 en Allemagne, et 0,3 en Espagne.

Enfin, les Américaines maintiennent une large avance en terme de pages vues par mois (500), contre une moyenne de 300 pour les Européennes.

Bien que les femmes internautes soient de plus en plus nombreuses et "actives", le marché n'est pas arrivé à maturité. Encore un effort ?
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Le site Sendmeadollar.com (Envoyez moi un dollar.com) fait recette !
«Créer en France» développe la diffusion d'offres de missions TIC
Netvalue : la spéculation s’empare du titre depuis 2 jours
LookThatUp : la recherche par l’image pour l'e-commerce
Bernhard WOEBKER : Warburg Pincus, fonds d'investissement international
«Créer en France» développe la diffusion d'offres de missions TIC
Netvalue : la spéculation s’empare du titre depuis 2 jours
Le site Sendmeadollar.com (Envoyez moi un dollar.com) fait recette !
LookThatUp : la recherche par l’image pour l'e-commerce
Bernhard WOEBKER : Warburg Pincus, fonds d'investissement international
Haut de page