France Telecom lance le tarif Internet

0
La minute de communication sur Internet sera désormais facturée au prix unique de 14 centimes, quelle que soit le moment dans la semaine et le créneau horaire.

France Telecom annonce la mise en place d'un tarif Internet à partir du 27 février. Il s'agit d'une baisse des tarifs des communications téléphoniques locales vers les fournisseurs d'accès soit 14 centimes la minute quelque soit l'heure, 7 jours sur 7, alors qu'auparavant, le prix atteignait 28 centimes en heures pleines. Mais ce tarif s'appliquera uniquement aux internautes utilisant un accès à Internet où le coût des communications est facturé par France Télécom tandis que les offres d'abonnement « tout compris » (accès Internet et communications) ne sont pas concernées par cette mesure. Ainsi, d'après les chiffres fournis par France Telecom, dans le cadre d'une répartition des appels de 30 % en heures pleines et de 70 % en heures creuses (moyenne réelle constatée sur le marché), la création du Tarif Internet devrait induire une baisse de 5% pour un appel d'une minute, de 12 % pour les appels de 20 minutes et 19 % pour les appels d'une heure. A titre d'exemple, surfer 1 h coûtera 8,96 francs contre 11,11 francs auparavant. Attention toutefois, la période dite « indivisible », autrefois de 3 minutes et facturée 74 centimes, passe à une minute et coûte 70 centimes. Ainsi, les appels compris entre 2 et 8 minutes connaissent une légère hausse avoisinant 25 centimes par appel. Deux alternatives donc , rester connecté plus de 8 minutes pour profiter de la nouvelle tarification, ou relever ses mails « plus vite que son ombre » soit en moins d'une minute !
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Etnoka, le site étudiant subventionné par la Commission Européenne
BT envisagerait de céder sa filiale de téléphonie mobile
Patrick PARODI : PacketVideo veut concilier audiovisuel et bas-débits
Egg affiche des pertes et recherche  des partenaires
BT envisagerait de céder sa filiale de téléphonie mobile
Etnoka, le site étudiant subventionné par la Commission Européenne
BT envisagerait de céder sa filiale de téléphonie mobile
Patrick PARODI : PacketVideo veut concilier audiovisuel et bas-débits
Egg affiche des pertes et recherche  des partenaires
BT envisagerait de céder sa filiale de téléphonie mobile
Haut de page