Orianne GARCIA, Directrice générale de Caramail.com

18 septembre 2018 à 14h08
0
co-fondatrice de Caramail.com, Orianne GARCIA pésente ce nouveau géant de la communication en ligne, évoque les principaux développements, à l'heure de l'internet mobile, et analyse la stratégie du nouveau groupe Lycos en France.

JB - Orianne GARCIA, bonjour. Caramail revendiquait 2 millions d'abonnés fin 1999, où en sommes nous aujourd'hui ?

OG - Bonjour. Aujourd'hui Caramail revendique plus de 6.8 millions d'abonnés et nous comptons plus de 20.000 nouveaux membres chaque jour. Ce succès s'explique d'une part par notre position de premier entrant -Caramail existe depuis 1997 - et par le marketing viral, qui permet à nos membres de recuter de nouveaux membres. Plus il y a de monde et plus y a de monde...

JB - Comment se répartit votre chiffre d'affaire entre la publicité et le commerce électronique ?

OG - Aujourd'hui, Caramail tire ses revenus exclusivement de la publicité sous différentes formes : les bannières, les boutons, le sponsoring ou la commercialisation de "pas de porte" dans notre boutique. Le chiffre d'affaire 1999 s'élève à 10 millions de francs et le CA 2000 est confidentiel.

JB - Caramail est initiallement un site de messagerie et évolue vers un portail multi services. assumez vous ce nouveau positionnemet ?

OG - Biensûr. Ce positionnement n'est d'ailleurs pas vraiment nouveau. Dès notre ouverture, notre but était de fournir tous les outils de communication aux internautes francophones : messagerie, forums et dialogue en direct

JB - Quels vos nouveaux axes de développement ?

OG - Nous allons prochainement ouvrir un service fait par et pour les abonnés, moins technique mais très sympathique, qui mettra en valeur le contenu qu'ils ont crée.

JB - La messagerie unifiée est un concept très en vogue actuellement. Quel est votre position à ce sujet ?

OG - Nous pensons effectivement que c'est l'avenir. Le but de la messagerie unifiée est d'être joignable, par différents moyens, mais toujours à la même adresse. Nous avons déjà développé l'interface WAP pour consulter les e-mails mais nous restons prudents et nous ne voulons pas foncer tête baissée dans ces nouvelles technologies. Nous faisons les choses petit à petit en veillant toujours à garantir l'accès au plus grand nombre.

JB - L'UMTS devrait bouleverser la NetEconomie d'ici 2003. Quelle va être votre réponse ?

OG - Pour nous, l'UMTS est avant tout synonyme de connexion permanente, avec des gens connectés de partout, sans pour autant payer le prix fort. Nous travaillons néanmoins sur la problématique des hauts débit car nous avons un partenariat avec la société ReservoirNet, afin de proposer des contenus audiovisuels à nos abonnés. Mais à nouveau, notre principal souci reste de fournir un serrvice de qualité au plus grand nombre.

JB - Caramail a été racheté par Spray, lui même racheté par Lycos. Comment gérez vous en interne cette "double fusion" ?

OG - Très bien dans la mesure où caramail est un site qui existe depuis longtemps, qui a ses abonnés et son identité propre. nous conservons notre indépendance et nous réalisons de nombreuses synergies. Avec lycos, nous avons le même background "internet".

JB - La régie publicitaire de Caramail est Hi-Media. Avez vous comme projet de créer votre propre régie au sein du groupe Lycos ?

OG - Evidemment, l'association avec un groupe européen comme Lycos sous entend que cela fait parti des choses "logiques" à faire. Pour l'instant, nous sommes en contrat avec Hi-Media. On terminera notre contrat ou on trouvera un arrangement.

JB - On murmume que la rachat de Caramail vous a fait gagné beaucoup d'argent. Avez vous entamé une nouvelle carrière de Business Angel ?

OG - Non, je n'ai touché que des titres Spray qui sont désormais des titres . J'ai néanmoins investi un tout petit peu d'argent (love money) dans 2 sites, MilleMerci, un site de "wish list" et Milkado, un site de jeux en ligne qui marche très fort ainsi que dans un incubateur, Kangaroo. Mais je n'ai pas les moyens de faire plus :-)

JB - Orianne, l'année 2000 s'est mal terminée pour les valeurs TMT de la nouvelle économie. Etes vous optimiste pour cette nouvelle année ?

OG - Oui, biensûr. Evidemment, de nombreuses société ont dû fermer mais c'est normal. L'internet n'est pas un eldorado. On ne devient pas riche sans rien faire et il y aura plus d'échecs que de réussite. mais ça vaut le coup d'essayer.

JB - Orianne GARCIA, je vous remercie.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Test Android Froyo 2.2 : les nouveautés de la bêta passées au crible
Le portage de Chromium OS débute pour le Raspberry Pi
HTC One A9 : le faux jumeau de l'iPhone 6
Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
On Refait le Mac : premières impressions sur l'iPhone 6
Tomb Raider Chronicles: La soluce complète
<b>Taxe sur les CD Vierges fixée à 4 Francs</b>
CPU Stability Test
450.000 mobinautes chez Itineris ?
AOL retient la technologie Nokia pour le prochain Netscape WAP
Haut de page