LogMeOnce lance un système de paiements avec certification audio

Par Jérôme Bouteiller
le 28 septembre 2000 à 00h00
0

La jeune pousse LogMeOnce lance AudioSmartCard, un nouveau système de paiement sur internet, basé sur des cartes à puce avec certification audio.

La jeune pousse LogMeOnce lance AudioSmartCard, un nouveau système de paiement sur internet, basé sur des cartes à puce avec certification audio.

Face aux craintes manifestées par la majorité des internautes dans leurs paiements en ligne, la jeune pousse LogMeOnce propose un nouveau système basé sur la certification audio. Dénommé @Card (AudioSmartCard) center, le système se propose de résoudre les problèmes de sécurité, d'identification et d'anonymat en se plaçant comme tiers de confiance. Contrairement aux coûteux lecteurs de cartes à puce ou aux délicats systèmes type SSL, facilement piratables, @Card propose une certification de l'internaute par l'émission d'un signal sonore, capté par le microphone du PC (un d'un téléphone), couplée à une reconnaissance basée sur un identifiant personnel. Simple à mettre en oeuvre, cette solution saura t'elle séduire des établissements bancaires, déjà lourdement engagés dans des projets type CyberComm, dont le développement reste limité en raison de la faible diffusion des lecteurs de cartes à puce...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés :
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
Sélection Clubic VPN 2019

Les dernières actualités

L'Inde veut lancer une station spatiale d'ici 2030
Fiat Chrysler signe avec ENGIE pour offrir des solutions de charges électriques en Europe
88% des Américains consultent leur smartphone en regardant la TV
Le navigateur gamer Opera GX est accessible en early access
Test Asus ROG Strix SCAR III : RTX 2070 et 240Hz pour un portable gamer d'excellence
Malgré des AirPods 2 peu novateurs, Apple maintient son avance sur le marché des écouteurs sans-fil
Les Etats-Unis auraient implanté des
L'UE s'attaque au trafic en ligne d'espèces sauvages
Amazon Game Studios se sépare discrètement de dizaines d'employés
scroll top