Les carottes sont cuites pour Microsoft ?

S@nity (hexagame)
28 mai 2000 à 10h28
0
Après s'être vu refuser une proposition de règlement négociée pour l'affaire anti-trust, Microsoft a demandé un délai de 40 jours pour pouvoir prendre une décision et plus plausiblement utiliser un recours pour faire trainer l'affaire jusqu'à des instances supérieures américaines. Mais, (un gros Mais) le Juge Penfield Jackson, au lieu des 40 jours demandés, a accordé à Microsoft une période de 48 heures, pour déposer son recours.

Donc Microsoft, jugé coupable d'avoir abusé de sa situation de monopole pour contrôler le marché des systèmes d'exploitations, selon certaines sources, se retrouve sous la menace de se faire dissoudre non pas en 2 entités mais en 3 entités désormais, et cela pourrait être une procédure prononcée dès la semaine prochaine.

Chers lecteurs, nous vivons un moment unique dans l'histoire comme certains avaient assisté au démantèlement de Standard Oil (Esso, Exxon désormais), la société de Rockfeller (qui détenait plus de 90 % du marché du pétrole à l'époque). D'ailleurs vous pouvez remarquer des similitudes entre Rockfeller et Bill GATES, comme l'immense fortune et l'empire colossal qu'ils ont bâti.
Modifié le 18/09/2018 à 11h57
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Cyberpunk 2077 : malgré les promesses de CD Projekt, le studio passe en mode crunch
L'énergie nucléaire continue de perdre du terrain face au solaire et à l'éolien
Orange : un forfait 5G avec data illimitée pour 80 euros par mois pourrait être bientôt lancé
Un ancien cadre dévoile la stratégie de Facebook pour être aussi addictif que le tabac
Environnement : Renault vous invite à couper votre moteur devant les écoles
Fortement attendue, l'application britannique de traçage de la COVID massivement téléchargée
PlayStation 5 : le gameplay de Demon's Souls montré par Sony ne tournait pas en 4K
Enchères 5G : Orange montre ses muscles, Free Mobile en retrait, le bilan de ce jour 1
USA : 90% des voitures devront être électriques d'ici 2050 pour atteindre les objectifs climatiques
scroll top