Google et Yahoo! pointent du doigt le filtrage du net en Australie

Guillaume Belfiore
Co-Rédacteur en chef - Logiciels & Services
24 mars 2010 à 12h35
0
00A5000001843778-photo-australie.jpg
A l'instar de la Nouvelle-Zélande qui a récemment annoncé la mise en place d'un filtrage de l'Internet par deux fournisseurs d'accès locaux Maxnet et Watchdog, l'Australie souhaite également restreindre l'accès aux informations disponibles sur la Toile. Selon le ministre de la communication Stephen Conroy, cette restriction serait principalement ciblée vers les sites présentant du contenu à caractère pédo-pornographique, ou de violence sexuelle.

Pourtant cette initiative reste loin de faire l'unanimité et selon Business Week, le ministère aurait déjà reçu 174 requêtes visant à présenter plus de transparence dans cette procédure. Parmi ces dernières certaines émanent des géants Google et Yahoo! Le premier explique que ces filtres risqueraient de ralentir la vitesse du surf de l'internaute et précise également : « nous craignons que l'étendue de ces filtres soit trop large ». Par ailleurs, les moteurs de recherche disposent déjà d'outils afin de restreindre le contenu jugé inapproprié.

De son côté Yahoo! craint que ce filtrage empêche tout type de débats en bloquant les sites à caractère controversés par exemple les forums de discussions sur l'euthanasie ou les communautés homosexuelles. « On ne peut pas négliger l'importance de la mise à disposition de ces informations qui entretiennent les débats », explique ainsi la firme de Sunnyvale.

Les deux sociétés soutiennent en revanche une campagne d'information nationale destinée à éduquer les parents des dangers potentiels de l'Internet. Le ministre Stephen Conroy précise que toutes ces remarques seront analysées avant que la proposition finale ne soit soumise au parlement.

Guillaume Belfiore

Co-Rédacteur en chef - Logiciels & Services

Co-Rédacteur en chef - Logiciels & Services

Je suis rédacteur en chef adjoint de Clubic, et plus précisément, je suis responsable du développement éditorial sur la partie Logiciels et Services Web.

Lire d'autres articles

Je suis rédacteur en chef adjoint de Clubic, et plus précisément, je suis responsable du développement éditorial sur la partie Logiciels et Services Web.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page

Sur le même sujet