Chavez attaque le web ouvert

15 mars 2010 à 11h32
0
03006280-photo-drapeau-venezuela.jpg
« Internet ne peut pas être quelque chose d'ouvert où tout peut être dit et fait. Chaque pays doit appliquer ses propres règles et normes. » Déjà sous surveillance à cause des ses atteintes à la liberté de la presse - avec fermetures et retraits d'autorisation de médias privés indépendants à la clé - le président vénézuélien Hugo Chavez s'attaque cette fois-ci directement au web ouvert.

Le pari est risqué, car si les médias nationaux sont faciles à contrôler ou à fermer, le web est mondialisé, et des attaques de l'extérieur sont toujours possibles. Mais Chavez est un président irrité : il cite notamment le site Noticierodigital, sur lequel un billet a suggéré pendant deux jours que Diosdado Cabello, un ministre et proche du président, avait été assassiné. Ce qui, de fait, est faux.

Raison suffisante pour instaurer des mesures de contrôle du niveau de la Chine, de Cuba ou de l'Iran ? Pas dit, mais pour Chavez, « nous devons agir. Nous allons demander l'aide du procureur général, parce que c'est un crime. » Le président assure même avoir ce site à l'oeil en raison « d'articles appelant à un coup d'Etat ». Selon les médias locaux, il aurait demandé aux autorités compétentes de prendre des mesures contre Noticierodigital.

Autres sites dans la ligne de mire d'Hugo Chavez : Twitter et Facebook, rien de moins. Le problème de ces réseaux sociaux pour le président : « les gens les utilisent pour répandre des rumeurs infondées. » Il y a quelques semaines déjà, il avait traité Twitter « d'outil de terreur ».

Si le président vénézuelien est connu pour son franc-parler et son goût de la provocation, le risque existe qu'il mette ses menaces en pratique. Côté médias, il a généralement tenu parole, en commençant par fermer des radios et des télévisions trop critiques à l'égard du pouvoir. En août dernier, 34 stations ont été interrompues sur des bases administratives, alors que dans le même temps les télévisions chavistes sont sur-représentées sur les réseaux.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

  Red Dead Redemption  aussi sur PC ?
Symbolics.com : le premier nom de domaine a 25 ans
Les faux mails vont coûter cher à Classmates
La bêta de  Starcraft II  débarque sur Mac en avril
Collusion : Dell dépose une plainte contre 5 fabricants
Numericable : le retour de la vengeance de l'offre à 20 €
Socket LGA1156 et chipset serveur pour l'Asus P7F7-E
Insolite : il transpire et poursuit Apple en justice
Digiposte : la Poste lance un coffre-fort numérique
Spam sur IM : accord entre Microsoft et FunMobile
Haut de page