Microsoft ne sera pas démentelé

Par
Le 28 juin 2001
 0
0082000000043632-photo-microsoft-logo.jpg
La cour d'appel de l'état de Columbia vient de casser le jugement rendu par le juge Thomas Penfield et évite le démantèlement à la firme de Redmond accusée de comportement monopolistique.

La conduite de Thomas Penfield Jackson a été très sévèrement critiquée par les sept juges de la cour d'appel, estimant son attitude apparemment partiale et surtout d'avoir remis en question l'intégrité de la procédure judiciaire notamment "en accordant des entretiens secrets à la presse et en tenant en public des commentaires désobligeants sur les responsables de Microsoft".

L'ensemble du dossier est donc renvoyé en première instance, la cour d'appel ayant recommandé un jugement moins sévère que la scission du groupe.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top