Exclusivité iPhone : la décision remise en question

00A0000002486902-photo-logo-orange.jpg
Dans un arrêt rendu mardi, la Cour de cassation a estimé que la décision de casser l'exclusivité liant Orange à l'iPhone d'Apple n'avait pas été suffisamment motivée par la Cour d'appel de Paris et l'a donc cassée. Le dossier, ici examiné sur la forme plus que sur le fond, pourrait être rejugé par cette même Cour d'appel, mais Orange semble décidé à renoncer à cette nouvelle étape judiciaire.

Apple et Orange avaient initialement prévu que l'opérateur soit le seul à pouvoir commercialiser officiellement l'iPhone dans l'Hexagone pour une durée de cinq ans. Fin 2008, suite à un recours déposé par SFR et Bouygues Telecom, l'Autorité de la concurrence a fait cesser cette exclusivité, une décision confirmée par la Cour d'appel de Paris en février 2009 et désormais cassée par la Cour de cassation.

« Cet arrêt permet de redonner sa place aux exclusivités, compte tenu de leur caractère incitatif en matière d'investissement et d'innovation », s'est félicité mardi un porte-parole d'Orange, interrogé par l'AFP. Les modalités de commercialisation de l'iPhone, désormais présent chez les principaux opérateurs, ne devraient toutefois pas évoluer, mais le principe d'exclusivité redevient d'actualité du fait de cet arrêt, en attendant un éventuel nouveau verdict.
Modifié le 18/09/2018 à 14h42
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Eric Schmidt :
[En vidéo] Prise en main du Sony Ericsson Vivaz Pro
Un coût d'arrêt pour la technologie OLED ?
MWC 2010 : bilan de la deuxième journée en vidéo
Suite de sécurité : Norton 360 4.0 en version finale
[MWC] Acer : interview du vice président marketing
Le Wi-Fi enfin gratuit pour les Freenautes non dégroupés
Entretien : Opera mise sur le succès de l'iPhone
L'Athlon II X4 va atteindre et même dépasser les 3 GHz
Sécurité intérieure : l'Assemblée adopte la Loppsi
Haut de page