Le futur de l'informatique selon Microsoft

10 février 2010 à 15h13
0
A quoi ressemblera l'avenir de l'informatique ? Voilà une question à laquelle Microsoft a tenté de répondre lors d'une conférence sur le salon des Techdays 2010. Trois axes majeurs de recherche devraient ainsi définir les projets des laboratoires Microsoft Research : programmation, interface homme/machine et web immersif. Ces travaux seront ensuite déployés auprès des services pour le grand public après avoir été adaptés par les concepts de Microsoft Labs.

012C000002882516-photo-screen-shot-2010-02-10-at-2-52-55-pm.jpg
En partant du constat que les langages de programmation restent encore bien trop compliqués à prendre en main, Microsoft revient sur la première étape majeure que fut le passage du langage assembleur à un langage évolué. L'objectif d'aujourd'hui est d'augmenter davantage le niveau d'abstraction, une initiative largement poussée au sein du langage Kodu. Initialement dévoilé à la PDC 2008 sous le nom de Boku, Kodu cible les enfants en couplant une interface riche à des fonctionnalités de programmation. Directement à partir d'une série d'éléments, d'animations ou d'actions, l'enfant est ainsi en mesure de construire son propre jeu. Après avoir introduit Kodu sur XBox, la firme de Redmond a récemment ouvert une technical preview sur PC. Pour les programmeurs plus âgés, Microsoft mise sur les DSL ou Domain Specific Language ; autrement dit, des languages adaptés spécifiquement aux besoins d'un métier et ne nécessitant pas de compétences en programmation. Il s'agit finalement d'étendre le concept de macro embarqué à Microsoft Excel et de fournir une interface WYSIWYG ; la lecture du code source devenant optionnelle.

00C8000002882512-photo-tc10.jpg
Comme son nom l'indique l'interface homme/machine offre des capacités d'interaction entre un ordinateur et un individu. Plus qu'une simple interface riche, la machine doit être capable de comprendre les besoins d'une personne par exemple en tenant compte d'un contexte donné. Ce type d'interaction se retrouve sur la table Microsoft Surface mais aussi dans Project Natal, ce dispositif capable de comprendre les mouvements d'un joueur pour les transformer en actions. La technologie embarquée au sein du Project Natal n'est d'ailleurs pas limitée au jeu vidéo. Déjà plusieurs expériences ont été réalisées, notamment celle de Star Nav, une société spécialisée dans les besoins des personnes handicapées. Ces dernières sont désormais capables de manipuler le curseur d'une souris simplement d'un mouvement de la tête. Microsoft ne s'en cache pas : ce type d'interactions pourrait à terme remplacer la traditionnelle souris physique.

00C8000002882518-photo-pivot.jpg
En ironisant sur le fait que l'ergonomie d'un moteur de recherche n'a pas évolué en 15 ans, Microsoft travaille également sur « le web immersif ». Alors qu'aujourd'hui l'internaute effectue des requêtes puis navigue d'un site Internet à l'autre à la découverte de nouvelles informations, la technologie de Microsoft Pivot permet de relier ces deux scénarios au sein d'un même logiciel grâce à un dispositif de classement dynamique. La notion d'immersion associée au logiciel Pivot réside dans ses capacités de zoom. Il est par exemple possible de visualiser sous forme de vignettes l'ensemble des pages des différents numéros d'un magazine numérisé puis de zoomer sur une seule page et d'obtenir le moindre pixel sans détérioration de qualité. Microsoft précise que cette nouvelle dimension respectera les standards du web en vigueur.

Finalement au travers de ces trois angles d'approche, Microsoft souhaite surtout rendre l'informatique non seulement plus intelligente mais également plus facile d'accès. Rappelons que Project Natal sera commercialisé sur Xbox pour les fêtes de fin d'année.
Modifié le 20/09/2018 à 14h39
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion
Sélection Clubic VPN 2019

Les actualités récentes les plus commentées

Un chercheur lance une pétition pour rendre gratuits les articles liés au réchauffement climatique
Des équipes d'Amazon chargées de scruter les images des caméras de surveillance de la marque
Pour Michel Mayor, prix Nobel de physique 2019, l'humanité ne migrera pas sur d'autres planètes
Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Dyson laisse tomber son projet de voiture électrique
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
Le Conseil constitutionnel confirme que l'huile de palme n'est pas un biocarburant
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top