Mobile et GPS : Google fait le Buzz pour contrer Facebook et Twitter

10 février 2010 à 10h46
0
00FA000002880780-photo-google-buzz-logo.jpg
Google se lance dans l'instantané. Après avoir déjà référencé dans son moteur les derniers statuts « Twitter », et après avoir tenté - sans succès - en avril dernier de mettre la main sur ce réseau social de micro-blogging, Google a lancé hier « Buzz ».

Différent du service lancé il y a deux ans par Yahoo, Yahoo! Buzz, il s'agit d'une fonction supplémentaire ajoutée à GMail accessible à la fois depuis un simple navigateur web et depuis un mobile. Elle permet de publier des statuts - agrémentés ou non de photos ou de ses coordonnées GPS - auprès de ses amis ou auprès de tous les internautes.

Concurrent déclaré de Facebook ou Twitter, Google a utilisé avec « Buzz » un nouvel algorithme permettant notamment de suivre des flux de personnes que l'on ne connait pas mais que nos amis connaissent, renforçant ainsi le lien social. Il est comme Facebook possible de laisser ses amis commenter ou « aimer » la publication de liens ou de statuts sur « Buzz », une interface spécifique ayant été mise en place pour faciliter la publication de lien externes (lien web, vidéos YouTube, ...).

Enfin, un soin tout particulier a été apporté aux possesseurs de smartphones avec 3 façons différentes d'accéder à ce nouveau service qui sera intégré progressivement dans les comptes GMail. Pour populariser « Buzz », la page d'accueil de Google.com depuis un mobile permettra de publier en quelques clics un nouveau statut tandis qu'un logiciel dédié est proposé pour les smartphones Android (disponible sur l'Android Market) et pour les iPhone (application à venir). Les utilisateurs de smartphones Android, S60 et Windows Mobile pourront quant à eux télécharger une nouvelle version de Google Maps Mobile intégrant la fonction « Buzz ».

S'agit-il pour autant d'un nouveau service ? Pas sûr, « Buzz » apparaissant comme un logiciel mobile dérivé des autres services web de la marque, de « Google Latitude » (réseau social géolocalisé) à « My Location » (géolocalisation temps réel) en passant par « Google Wave » (système de réponses à des statuts en temps réel), Orkut (réseau social) ou Jaiku (clone de Twitter). Reste à savoir si les internautes et mobinautes plébisciteront « Buzz » en délaissant éventuellement les réseaux sociaux actuels les plus populaires.

Modifié le 18/09/2018 à 14h42
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Navigateurs web : Opera Mini sera décliné en version iPhone
ST-Ericsson lance une plateforme pour créer des smartphones Android à 100 euros
M6 Replay rejoint l'offre Numericable à la demande
SFR : sortie des Palm Pré et Pixi Plus en avril, concours de développement WebOS
Microsoft : 13 correctifs, pour 26 vulnérabilités
Optimus : NVIDIA passe de l'IGP au GPU à la volée
Blizzard détaille très précisément son  Battle.net 2.0
Google Buzz : plus fort que Twitter & Facebook réunis ?
Allociné : International et diversifications au programme 2010
Canon renouvelle également ses compacts phares
Haut de page