Un nouveau phishing retors vise les abonnés Orange

Pour tromper la vigilance accrue d'internautes de mieux en mieux sensibilisés à la menace que constituent les courriers électroniques de type phishing, les auteurs de ces tentatives d'escroquerie ne cessent de se renouveler. Le dernier exemple en date, qui nous est parvenu lundi matin, fait preuve d'une ingéniosité particulièrement retorse. Ciblant les abonnés Orange, il ne trompera sans doute pas les plus avertis, mais la tournure est telle qu'il serait aisé de s'alarmer.

« Votre paiement par carte bancaire de 40.27 Euros, devant être effectué depuis le 28/01/2010 pour le payement de votre facture,a été refusé par votre banque.Ne pouvant faire un prélèvement automatique concernant le payement par carte de crédit de votre facture,suite au refus de votre établissement bancaire et n'ayant pas pu vous joindre par téléphone, nous avons crée une fiche spéciale, qui vous permet d'accéder directement au règlement », indique par exemple le message frauduleux reçu dans la nuit de dimanche à lundi par un de nos lecteurs.

Signé par un certain Fabrice André, soi-disant « Directeur de la relation clients » chez France Télécom, il se conclut par un avertissement de mauvais augure : « En cas de non réponse à ce message sous 24 h, votre compte abonne sera suspendu ». Émis depuis une adresse Orange, le courrier se termine par une signature rappelant les coordonnées du groupe France Telecom SA, ainsi que les dispositions légales en matière de traitement des informations personnelles.

Le destinataire est alors invité à cliquer sur un lien qui le conduira vers une page Web munie d'un formulaire visant à recueillir ses informations de facturation. Si l'ensemble du courrier semble émaner des services d'Orange, le lien en question s'ouvre vers un domaine qui n'a rien à voir avec les sites de l'opérateur, confirmant s'il était besoin de le faire qu'il s'agit d'une tentative d'escroquerie.

« Je dois avouer que j'étais à deux doigts de payer », indique l'internaute qui nous a transmis ce courrier. Plusieurs indices étaient susceptibles de lui mettre la puce à l'oreille, à commencer par cette adresse Web n'ayant au lien avec Orange, cet énorme lien rouge, les différentes orthographes du mot « paiement », les quelques mots sans accents ou les différentes erreurs de typographie que l'on peut relever dans le corps du texte.

Cette nouvelle campagne de phishing - ou de filoutage si l'on choisit de s'en tenir aux termes recommandés par la Délégation générale à la langue française - est l'occasion de rappeler que les banques, opérateurs, ou prestataires de services de paiement en ligne ne vous contacteront jamais par le biais de courriers électroniques aussi alarmistes et font systématiquement apparaitre votre nom et vos références client dans leurs communications de façon à ce que vous soyez sûr que l'email émane bien de leurs services.

015E000002846902-photo-phishing-orange.jpg
Modifié le 18/09/2018 à 14h42
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

e-learning : Nokia et Pearson s'associent en Chine
La jungle new-yorkaise de  Crysis 2  en images
Google Apps : bientôt réservé aux navigateurs modernes
Insolite : un Nokia N900 sous Android et sous Mac OS X
Mac : Google facilite la migration des emails sur Gmail
Le smartphone HTC Espresso sous Android se précise
  Star Trek Online  : quelques captures / vidéo maison
Plus de 25 millions de comptes sur  Steam
Intel / Micron : des SSD gravés en 25 nm fin 2010
Samsung Galaxy 2 : un smartphone Android 2.1 avec écran AMOLED et 32 Go de mémoire ?
Haut de page