Palm Pre Plus, Pixi Plus, en France chez SFR

Alexandre Laurent
07 janvier 2010 à 22h37
0
|clubic|En direct de Las Vegas.|fin| Palm, qui avait marqué l'édition 2009 du CES avec son Palm Pre, se devait d'avoir quelques annonces à formuler pour 2010. C'est désormais chose faite, à l'issue d'une conférence de presse animée par Jon Rubinstein, CEO de Palm Inc. Derrière les annonces, un message persistant : Palm est bel et bien de retour sur le devant de la scène, et l'aventure Pre ne retombera pas comme un soufflé. Au menu de cette heure et demi de conférence, la présentation des Palm Pre Plus et Pixi Plus, désormais commercialisés par Verizon aux Etats-Unis ; l'ouverture de ces nouveaux terminaux à une quarantaine de nouveaux marchés, dont la France ; le lancement officiel du programme destiné aux développeurs d'applications et l'arrivée, sur la plateforme logicielle WebOS, des premiers jeux en 3D. Résumé.

Pre Plus, Pixi Plus, en France chez SFR

Ceux qui attendaient un nouveau terminal en seront pour leurs frais : avec le Pre Plus et le Pixi Plus, Palm reste sur ses acquis. Ces deux nouvelles références ne sont que des versions mises à jour de leurs prédécesseurs. Palm semble avoir eu à coeur de gommer les défauts constatés par les consommateurs sur la première génération, et profite tout de même de l'occasion pour doubler la capacité de stockage, qui passe donc à 16 Go. Tous deux seront tout de même maintenant capables d'enregistrer des vidéos !

Le Palm Pre Plus conserve donc son clavier coulissant légèrement incurvé. En revanche, on constate la disparition du bouton principal qui servait à fermer les applications. Tout se passera donc désormais sur l'écran. L'appareil se dote par ailleurs d'une nouvelle coque arrière, désormais directement compatible avec le chargeur par induction Touchstone. Le Pixi Plus conserve lui aussi son clavier physique, non coulissant cette fois, dans un form factor qui semble avoir été légèrement réduit. La principale nouveauté vient de la prise en charge du WiFi.

02716210-photo-palm-pre-plus.jpg

Palm Pre Plus

Pour ces deux terminaux, Palm réserve une dernière surprise : la possibilité d'utiliser le téléphone comme un point d'accès sans fil. Celui-ci se connecte donc au réseau en 3G, puis peut ensuite servir d'autres terminaux via une simple liaison WiFi.

Pre Plus et Pixi Plus seront bien commercialisés en France. Comme pour le Nexus One de Google, c'est SFR qui décroche le pompon. L'opérateur proposera ces deux terminaux dès le mois d'avril, à un prix indicatif de 149 euros pour le Palm Pre Plus, contre de 29 euros pour le Pixi Plus, sous réserve bien sûr d'un engagement à un forfait mobile.

000000C802716212-photo-palm-pixi-plus.jpg
000000C802716214-photo-palm-pixi-plus.jpg

Palm Pixi Plus

« La notoriété de Palm reste très forte en France, même si pour l'instant ils jouent un peu les belles au bois dormant », plaisante Jean Marc Tassetto, directeur des activités multimédia de SFR, qui se félicite que l'opérateur ait été retenu pour accompagner le retour de Palm dans l'Hexagone. Interrogé par nos soins, il indique que SFR ne devrait pas mettre en place de forfait dédié aux terminaux Palm, préférant s'appuyer sur son offre existante. Côté marketing, l'opérateur visera dans un premier temps un public de professionnels et de power users, avant peut-être de se tourner par la force des choses vers le grand public, qui bien souvent fait siens des produits ne lui étant pas destinés à l'origine.

Ouverture du Palm Developer Program

Difficile d'exister sur le terrain des applications mobiles sans ouvrir son écosystème à des tiers, reconnait à demi mots Palm, qui annonce le lancement de son Palm Developer Program. Accessible à tous les développeurs, en échange d'un abonnement annuel de 99 dollars, il s'appuie sur le kit de développement disponible au téléchargement depuis quelques mois, et devrait selon le fabricant attirer vers son environnement mobile de nombreux éditeurs. Histoire de fêter l'ouverture du programme, Palm annonce un concours de développement grâce auquel les éditeurs des applications les plus populaires pourront se partager un gâteau d'un million de dollars.

Une nouvelle fois, Palm met l'accent sur la simplicité du développement d'applications pour son WebOS puisqu'il est principalement fait appel à des langages Web (HTML, JavaScript, CSS). Reste à voir si les développeurs s'en contenteront, et adopteront le kiosque de téléchargement de Palm. Enfin, tandis que les jeux caracolent régulièrement en tête des ventes sur les boutiques concurrentes, Palm annonce la prise en charge de titres en 3D sur WebOS. C'est Electronic Arts qui fournira les premiers jeux, à commencer par un portage de Need for Speed et des Sims 3.
Modifié le 20/09/2018 à 15h54
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top