L'Android Market passe le cap des 16 000 applications (màj)

Alexandre Habian
17 décembre 2009 à 08h45
0
00FA000001573122-photo-android-market.jpg
Selon des statistiques publiées par AndroLib, il apparait que l'Android Market, le kiosque de logiciels gratuits ou payants de Google, a passé récemment le cap des 20 000 applications référencées. Et ce en près d'un an, depuis la sortie du premier smartphone Android, le HTC Dream connu également sous le nom de T-Mobile G1.

Il aura ainsi fallu moins de 4 mois pour permettre à Google de doubler son nombre de logiciels référencés, aidé sans doute par la pléthore de constructeurs qui ont récemment mis sur le marché de nouveaux terminaux sous Android. A titre de comparaison, Apple avait réussi à agréger 50 000 applications sur l'App Store la première année suivant la sortie de ce kiosque.

Toujours selon cette même source, 62,2% des applications référencées sur l'Android Market sont gratuites, un chiffre en légère baisse par rapport au mois de septembre dernier quand il référençait alors 10 000 applications, dont 64% de gratuites. Là encore, les chiffres sont sensiblement différents de ceux d'Apple, la firme à la pomme revendiquant aujourd'hui plus de 100 000 applications publiées, dont 77% sont payantes. Mais ce chiffre doit être relativisé dans la mesure où seules 30% des applications téléchargées de l'App Store concernent des programmes payants.

MAJ 17/12/2009 : Google vient d'annoncer avoir franchi le cap des 16 000 applications. Et non des 20 000 comme le prévoyait Androlib. Comment expliquer une telle différence ? Beaucoup d'applications sont en test ou rapidement déréférencées par les développeurs respectifs.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
Trump suspend les sanctions Obama quant à la consommation des véhicules automobiles
scroll top