Saisie tactile : Nokia et Samsung investissent plusieurs millions de dollars dans Swype

Par
Le 15 décembre 2009
 0
00fa000002676632-photo-swype.jpg
Cela fait tout juste une année que Cliff Kushler, l'inventeur de la méthode de saisie « T9 », a créé une nouvelle société baptisée « Swype ». Installée à Seattle, elle a pour ambition de concevoir une nouvelle méthode de saisie éponyme, destinée aux mobiles à écran tactiles. Mais aussi aux autres terminaux tactiles comme les baladeurs ou les consoles de jeux.

Swype permettrait d'entrer plus de 40 mots par minute via une méthode de prise en main qui consiste à glisser son doigt ou son stylet, sans le relever, d'un caractère à l'autre. Le temps de réponse moyen entre deux caractères serait de 250 millisecondes.

Et après avoir levé une première fois 1,7 million de dollars via des amis, la famille et l'équipe de direction, Swype vient de finaliser une seconde levée de fonds d'un montant, plus que triplé, de 5,6 millions de dollars. Et cette fois, ce sont les fonds de deux constructeurs de mobiles, Nokia Growth Partners et Samsung Ventures, en plus d'un investisseur existant Benaroya Capital, qui ont choisi d'investir dans la société.

Un seul mobile (Verizon Samsung Omnia II) est pour l'heure vendu avec la technologie Swype embarquée mais la société précise qu'elle sera intégrée sur de plus nombreux smartphones à partir de l'année prochaine. Elle sera compatible d'ici là avec les smartphones Windows Mobile, Android et S60 tactiles. A noter que Samsung vient également de signer un contrat avec Nuance pour utiliser les méthodes de saisie T9 et XT9 dans ses prochains mobiles.
Modifié le 18/09/2018 à 14h42

Les dernières actualités

scroll top