Google rachète AppJet, un service collaboratif

07 décembre 2009 à 10h51
0
0078000002656152-photo-wavejet.jpg
Ce weekend Google a annoncé le rachat d'Appjet, une société qui développe notamment EtherPad, une application de traitement de texte en ligne avec des outils de collaboration en temps réel. Les cinq salariés de la start-up rejoindront l'équipe de développement de Google Wave, un nouveau service à mi-chemin entre email, messagerie instantanée et collaboration.

Sur son blog officiel, Aaron Iba, PDG d'AppJet mais également ancien ingénieur chez Google, explique que le site Internet restera actif jusqu'au 31 mars 2010 avec quelques restrictions. Ainsi les utilisateurs de la version gratuite ou professionnelle peuvent continuer à éditer leurs notes existantes. En revanche il n'est plus possible de créer des documents partagés en public. Les internautes devront sauvegarder leurs travaux avec le 31 mars prochain, c'est-à-dire avant que ces derniers ne soient détruits dans le processus de migration vers les serveurs de Google. La version professionnelle d'Etherpad a été rendue gratuite pour les quatre prochains mois et offre désormais un outil permettant l'archivage des notes au sein d'un fichier zip.

A ce jour les premiers retours des testeurs de Google Wave sont plutôt mitigés. En associant d'emblée le rachat d'AppJet à Wave, le géant de Mountain View souhaite alors montrer ses efforts et ses ambitions, notamment en ce qui concerne l'aspect collaboratif du produit. L'on imagine que la technologie d'EtherPad viendra également se greffer sur Google Documents.

02656150-photo-etherpad.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Insolite : GBoard, un keypad de raccourcis pour Gmail
Le plein de vidéos pour présenter le concept de  Brink
Interview : Blizzard répond à nos questions Battle.net
Windows : le choix du navigateur bientôt une réalité ?
HTC : une fuite révèle les futurs terminaux 2010
Amazon dément vouloir ouvrir des boutiques physiques
Quelques cascades en vidéo avec  Just Cause 2
Espagne : scandale autour de la loi Hadopi locale
Moins de jeux, plus de qualité chez Electronic Arts ?
Facebook forme un conseil consultatif de sécurité
Haut de page