Messier renvoyé en correctionnelle en janvier 2010

Par
Le 04 décembre 2009
 0
02459862-photo-jean-marie-messier.jpg
Ancien président du géant des médias Vivendi Universal, le très décrié Jean-Marie Messier est renvoyé en correctionnelle. D'ores et déjà mis en examen à New York City, l'homme devra se présenter le 21 janvier 2010 au tribunal de grande instance de Paris avec six autres prévenus*.

Devant la justice française, Messier et d'autres soutiens de Vivendi Universal (renommé Vivendi en 2006) devront répondre des chefs d'accusation de diffusion d'informations fausses ou trompeuses, de manipulation de cours et d'abus de biens sociaux, a fait savoir Frédéric-Karel Canoy, avocat des plaignants. Les prévenus risquent une forte amende et jusqu'à 5 ans de prison.

Aux Etats-Unis, Jean-Marie Messier et les anciens dirigeants de Vivendi U auraient exagéré les performances financières du groupe français entre 2000 et 2002 pour mieux tromper les actionnaires, alors que l'entreprise était au bord de la banqueroute.

*François Blondet, Edgar Bronfman, Hubert Dupont-Lhotelain, Philippe Guez, Guillaume Hannezo, Eric Licoys.
Modifié le 18/09/2018 à 14h42

Les dernières actualités

scroll top