Motorola lance son Milestone en France : Android 2.0 et écran tactile multipoint

Alexandre Habian
02 décembre 2009 à 10h51
0
00FA000002646200-photo-motorola-milestone.jpg
Il s'en est fallu de peu pour que Motorola rate les fêtes de fin d'année avec son nouveau smartphone phare, déjà écoulé à près de 800 000 exemplaires aux Etats-Unis depuis sa sortie il y a seulement 3 semaines. Lancé dans quelques pays européens comme en Allemagne via les réseaux de O2, il a failli ne pas sortir en France cette année.

D'abord parce que les opérateurs mobiles l'on boudé, aucun d'entre eux n'ayant choisi de le proposer en pack, et ensuite parce que - et c'est une première - ni la Fnac ni Phone House ni d'autres enseignes high-tech de ce type ne vont le commercialiser. Tout du moins les premières semaines suivant sa sortie prévue à la mi décembre.

Résultat : le Motorola « Droid », qui est connu en Europe sous le nom de « Milestone » (que l'on peut traduire par « étape importante » en français) ne sera proposé que sur le site de vente en ligne Rueducommerce. « Nous allons lancer l'un des smartphones les plus aboutis du marché et nous cherchions un partenaire de choix très fort sur la cible des technophiles », nous confirme Jacques Rames, le président de Motorola pour la France. « Notre enseigne est plus puissante que des sites comme Amazon en France », note pour sa part Gauthier Picquart, le cofondateur du groupe RueDuCommerce.

0118000002646202-photo-motorola-milestone.jpg
0118000002646204-photo-motorola-milestone.jpg

Les mobinautes souhaitant essayer le produit avant de l'acheter ne pourront donc pas le prendre en main, le groupe ne disposant pas d'enseignes physiques. Pour l'anecdote, Motorola n'a pas pu commercialiser son Droid - sous ce nom - dans le monde entier faute d'accord trouvé avec George Lucas, qui possède les droits d'utilisation de cette marque.

00C8000002646232-photo-motorola-milestone.jpg
00C8000002646234-photo-motorola-milestone.jpg
00C8000002646206-photo-motorola-milestone.jpg

Côté prix, le Milestone est dores et déjà disponible en précommande pour un prix « nu » de 512,55 euros. Détail intéressant, si il n'est pas possible d'aller dans une boutique Orange, SFR ou Bouygtel pour l'acquérir, Rueducommerce le subventionne avec ses propres offres mobiles. Ainsi, son prix passera à 89 euros avec un forfait Bouygues Telecom (Neo.3 3h 18h-8h+week end) ou SFR (Illimythics) associé souscrit via le site de vente en ligne, 189 euros avec un forfait Virgin Mobile (Paradyse), 229 euros avec un forfait Orange (Origami First) ou 329 euros avec un forfait Universal Mobile (forfait bloqué internet et SMS illimités).

00C8000002646236-photo-motorola-milestone.jpg
00C8000002646238-photo-motorola-milestone.jpg
00C8000002646240-photo-motorola-milestone.jpg

Les mobinautes ne pourront pas l'acheter en renouvellement. En revanche, ceux l'achetant en précommande (les livraisons du produit étant prévues - sauf retard - à partir du 16 décembre) bénéficieront pour le même prix d'un station de bureau et d'un support de fixation GPS pour auto. Côté technique, le Motorola « Milestone » est un smartphone sous Android 2.0 intégrant un écran tactile de 3,7 pouces pour une résolution de 854 x 480 pixels, un processeur Cortex A8, un appareil photo numérique de 5 megapixels avec double LED Flash, 8 Go de mémoire (via une carte Micro SD), la 3G, le WiFi, le GPS et le Bluetooth.

0118000002646208-photo-motorola-milestone.jpg
0118000002646210-photo-motorola-milestone.jpg

« Capture d'images et de vidéos sous Android 2.0 »

Il s'agit du second smartphone Android de la marque, derrière le Dext. Il reprend d'ailleurs un form factor quasi identique avec un clavier AZERTY coulissant latéralement associé à quelques boutons physiques situés sous son écran. Sa qualité de finition a été revue à la hausse comparé au premier Dext, toujours commercialisé chez Orange à 9 euros en pack. Son interface tactile est en revanche très sommaire, identique à celle de tous les « Google Phones » du marché, Motorola ne proposant pas ici sa couche sociale « MotoBlur ».

0118000002646212-photo-motorola-milestone.jpg
0118000002646216-photo-motorola-milestone.jpg

« Affichage des images en portrait ou en paysage »

Le « Droid » européen dispose de fonctions multipoint (pincer l'écran pour zoomer) mais sera livré sans le logiciel de navigation GPS gratuit de Google. La navigation multipoint est autorisée via son navigateur web intégré (compatible Flash) mais ne fonctionne pas assez étrangement dans certains logiciels comme dans Google Maps. Enfin, le Milestone intègrera la solution GPS « MotoNav » de Motorola. Ce logiciel GPS « on-board » (les cartes d'Europe sont stockées dans sa carte mémoire) pourra être utilisé gratuitement pendant 60 jours. Au delà de cette période, il faudra à nouveau mettre la main ou portefeuille, ou acheter une autre solution GPS disponible sur l'Android Market.

00C8000002646218-photo-motorola-milestone.jpg
00C8000002646226-photo-motorola-milestone.jpg
00C8000002646228-photo-motorola-milestone.jpg

« Solution GPS Motonav »

De second acteur mondial du marché des mobiles il y a encore quelques années, Motorola trône désormais à la 4ème place du secteur et compte sur les smartphones pour gagner des parts de marché. « Nous avons une stratégie agressive avec deux smartphones Android commercialisés en France en 2009. Nous en commercialiserons 10 en 2010, dont une majorité disponibles également dans l'Hexagone » nous confirme Jacques Rames. Reste à savoir si cela suffisant pour concurrencer des marques comme Apple, HTC, Samsung, LG, Nokia ou Sony Ericsson.

0118000002646242-photo-motorola-milestone.jpg
0118000002646244-photo-motorola-milestone.jpg

« Système de reconnaissance de formes et connexion au portail Moto Phone »
Modifié le 20/09/2018 à 15h54
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe
Xiaomi Mi Mix 4 : un monstre de puissance doté d'un capteur photo 108 mégapixels
Le site des impôts affecté par le piratage de 2000 boîtes mails
RGPD : un consentement « explicite et positif » bafoué à plusieurs niveaux
SFR dévoile sa nouvelle Box SFR 8 et une grille tarifaire à partir de 5€ par mois

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top