Open source : "Red Hat s'en sort, les autres ont du souci à se faire"

Par
Le 30 novembre 2009
 0
00646386-photo.jpg
Né il y a plus de 10 ans d'une scission de la communauté du logiciel libre, l'écosystème open source promeut un modèle de développement du logiciel censé être plus adapté aux réalités économiques, à savoir :

la libre redistribution du logiciel, l'accès au code source sans restrictions imposées à d'autres logiciels intégrant un code source protégé (par exemple, la licence ne doit pas imposer que tous les programmes d'un même produit soient open source).

Les sociétés nées de ce mouvement ont connu des fortunes diverses. Pour sa part, Citrix Systems, acquéreur en 2007 pour 500 millions de dollars de XenSource, société éditrice du logiciel open source de virtualisation Xen, estime que seul Red Hat, éditeur d'une distribution commerciale du système d'exploitation libre et ouvert GNU/Linux, tire véritablement son épingle du jeu.

« Une seule entreprise fait vraiment de l'argent dans l'open source, c'est Red Hat. Les autres connaissent des difficultés », a déclaré Simon Crosby, directeur technique de Citrix, rapporte le New York Times dans son édition du 29 novembre.

Une chose est sûre, la force de l'open source tient moins dans les ventes réalisées et les bénéfices générés que dans une stratégie communautaire ouverte sur l'innovation et le partage, associée à un modèle économique qui privilégie la vente de services et/ou le modèle de licence double open source/commerciale, voire la mutualisation. Enfin, les plus gros succès enregistrés l'ont été avec l'engouement pour le Web, une des composantes de l'internet née au début des années 1990.

On pense notamment à : la base de données MySQL, acquise par le groupe informatique américain Sun (lui même acquis par Oracle) ; au navigateur Firefox de la Fondation Mozilla, alternative à Internet Explorer, browser du numéro un mondial du logiciel - propriétaire - Microsoft. Peuvent également être cités, Ubuntu, distribution Linux soutenue par la société commerciale Canonical ou encore SpringSource acquis 420 millions de dollars par VMware.
Modifié le 18/09/2018 à 14h42

Les dernières actualités

scroll top