AOL, un système pour la production de contenu en masse

30 novembre 2009 à 15h26
0
0078000002640382-photo-aol.jpg
Si les concepts du prochain logo d'AOL circulent partout sur la Toile, Tim Armstrong, le chef exécutif du portail Internet, a levé le voile sur la stratégie du groupe en matière de contenu. En effet, la société serait en train de finaliser un système permettant la production en masse d'articles de différentes natures. Cette initiative vise bien sûr à attirer les internautes mais également les régies publicitaires, au point de flouter les frontières entre le journalisme et l'annonce publicitaire.

Interrogé par le Wall Street Journal, le PDG déclare ainsi : « le contenu est l'un des aspects du web qui n'a pas été exploité à hauteur de son potentiel ». La technologie permet d'analyser les requêtes effectuées au travers des moteurs de recherche ainsi que plusieurs autres données afin de déterminer précisément ce que les internautes ont envi de lire et donc de proposer des places de rêves pour les annonceurs. L'équipe rédactionnelle d'AOL travaillera donc en étroite collaboration avec les publicitaires, même s'il semblerait que ces derniers n'auront pas le droit de contrôler ce qui est rédigé.

D'autres sociétés utilisent une technologie similaire telles qu'Associated Content et Demand Media. Selon plusieurs sources Tim Armstrong posséderait d'ailleurs plusieurs actions chez ces start-ups. En 2009, le chiffre d'affaire de Demand Media est estimé entre 200 et 300 millions de dollars avec plus d'un million d'articles rédigés et en pôle position des contributeurs sur YouTube. AOL souhaite donc suivre cet exemple et en plus des 500 rédacteurs permanents du groupe s'ajouteront 3000 pigistes du réseau seed.com. Lorsqu'un sujet aura été identifié par le système d'analyse, plutôt que de produire un seul article, AOL sera maintenant en mesure d'en proposer plusieurs sous différents angles d'approche. Une fois l'article soumis par le pigiste, différents filtres seront appliqués afin de s'assurer que le contenu n'a pas été plagié ou ne comporte pas de mot inapproprié. L'article sera ensuite soumis à un éditeur qui sera chargé de le relire puis de le publier.

Outre la prédiction de sujets potentiellement traitables, le système d'AOL est également capable de déterminer le prix qu'un annonceur potentiel serait prêt à payer pour apposer ses publicités à côté d'un article ou d'une vidéo. C'est d'ailleurs ce calcul qui va déterminer le salaire du pigiste. AOL promet, au minimum, de partager les revenus publicitaires et jusqu'à plus de 100 dollars par pige.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top