Orange publie la partie open source de ses Livebox

Alexandre Laurent
30 novembre 2009 à 09h00
0
Comme d'autres fournisseurs d'accès à Internet, Orange fait appel, pour ses modems ADSL, à des pans de code issus de l'univers open source. Pour se conformer aux différentes licences qui régissent ces logiciels libres, l'opérateur est censé redistribuer les sources implémentées dans ses Livebox, ce qui jusqu'ici n'était pas le cas. Orange vient de corriger le tir avec l'ouverture du site livebox-opensource.com, remarquée par Livebox-News.

Pour chacune des Livebox actuellement sur le marché (1e génération signée Sagem ou Thomson, 2e génération Sagem), on pourra donc accéder à la liste des logiciels open source utilisés, ainsi qu'à la licence associée à chacun d'entre eux. L'occasion de découvrir que les modems d'Orange font appel à un noyau Linux, accompagné de composants bien connus comme iptables, dnsmasq, iproute2 ou BusyBox. Pour Livebox-News, le retard pris dans la publication de ces logiciels libres serait imputable aux clauses de confidentialité passées avec les fabricants des Livebox, Sagem (SagemCom) et Thomson.

Free, qui fait également appel à des briques libres dans le développement du firmware de ses Freebox, refuse toujours d'en publier les sources, ce qui lui avait valu, fin 2008, une assignation en justice à la demande des responsables du développement de BusyBox et d'iptables. L'opérateur estime ne pas avoir à redistribuer le code source du micrologiciel intégré à son modem routeur, dans la mesure où les Freebox fournies aux abonnés restent sa propriété. Ainsi, il n'y aurait pas redistribution du logiciel mais simple déploiement au sein d'un réseau interne, ce qui ne constituerait en rien une violation de la licence GPL.

Cette démarche en justice n'a rien d'une première. De nombreuses procédures similaires ont déjà été engagées à l'encontre de société comme Verizon, Bell, Monsoon Multimedia ou Xterasys. En règle générale, la société incriminée avait alors accepté de se mettre en conformité avec les licences open source concernées, ainsi qu'à dédommager les développeurs lésés. En publiant ces sources, bien qu'un peu tard, Orange aura évité ces tracas.

0190000002638900-photo-publication-sources-livebox-orange.jpg
Modifié le 18/09/2018 à 14h42
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top