Silverlight arrive indirectement sur iPhone

Par
Le 26 novembre 2009
 0
00b4000002297938-photo-logo-de-microsoft-silverlight.jpg
Les contenus vidéo diffusés à l'aide de la technologie Silverlight devraient prochainement pouvoir être lus sur l'iPhone d'Apple. Dans la mesure où la firme de Cupertino interdit la mise au point d'environnements d'exécution tels que Flash ou Silverlight sur son terminal, Microsoft a pris le parti de contourner cette limitation en travaillant côté serveur. Concrètement, il s'agit simplement de permettre à l'éditeur qui veut qu'une de ses vidéos puisse être lue sur iPhone de la diffuser en vrai streaming, dans un format compatible.

« Nous avons travaillé avec Apple pour créer une solution côté serveur avec les IIS Media Services », a expliqué Brian Goldfarb, responsable expérience utilisateur chez Microsoft, à Betanews. « Ce que nous faisons, c'est prendre du contenu qui est encodé pour notre streaming progressif et permettre à son propriétaire de dire "je veux que cela fonctionne sur iPhone ". Le serveur va alors dynamiquement rendre le contenu compatible, même contenu, même point d'entrée, avec l'iPhone ». Pour ce faire, il explique notamment faire appel à la balise < video > du HTML 5, « de bien des façons ». Sans manipulations complexes et sans réencodage, il devient donc possible de lire une vidéo Silverlight sur iPhone.

Alors qu'on sait le fabricant hostile à l'introduction de technologies tierces au sein de son environnement mobile, Betanews s'interroge, à bon escient, sur le fait que Microsoft déclare avoir travaillé avec Apple sur le sujet. En réalité, l'éditeur aurait « fait tout le travail », mais aurait obtenu l'aval d'Apple sans difficultés. Ce constat devrait-il ouvrir des pistes à ceux qui comme Adobe aimeraient pénétrer l'écosystème Apple ?

En attendant, Microsoft devrait se faire un plaisir de communiquer sur le sujet lors de la sortie de la version finale de Silverlight 4. Cet effort tend en effet à montrer que ses affirmations relatives au caractère multiplateforme de sa technologie à destination des applications Web enrichies ne restent pas lettre morte.
Modifié le 18/09/2018 à 14h42

Les dernières actualités

scroll top