NVIDIA dévoile ses premières Tesla basées sur Fermi

17 novembre 2009 à 12h31
0
Les livraisons ne devraient pas débuter avant le deuxième trimestre 2010, mais NVIDIA a profité du salon SuperComputing pour dévoiler ses premiers produits commerciaux basés sur l'architecture Fermi, conçue pour faciliter le calcul massivement parallèle. Le fabricant américain a ainsi dévoilé quatre références, proposées sous la marque Tesla. Deux sont des cartes au format « standard », destinées à prendre place dans une station de travail. Les deux suivantes se présentent sous la forme de serveurs 1U associant jusqu'à quatre GPU, en vue d'un déploiement en environnement serveur.

Ces cartes Tesla inaugurent donc l'architecture Fermi, avec laquelle NVIDIA entend bien révolutionner le monde du calcul. Rappelons que Fermi offre, entre autres fonctionnalités, la possibilité d'être programmée directement en C++, ainsi qu'en C, Fortran, Java ou en Python sans oublier, bien sûr, les langages OpenCL et DirectCompute. Fermi inaugure également la gestion ECC pour le contrôle des erreurs, ainsi que l'intégration de mémoire cache de second niveau au sein du GPU et la prise en charge du standard IEEE754-2008 pour les calculs en virgule flottante, grâce à laquelle NVIDIA promet de substantiels gains de performances.

015E000002604844-photo-tesla-c2050.jpg

Premières représentantes de la série des Tesla 20, les Tesla C2050 et C2070 se présentent au format PCI-Express 2.0 et adoptent respectivement 3 Go et 6 Go de mémoire GDDR5 montée sur une interface 384 bits. Les performances en calculs double précision (64 bits) seraient comprises entre 520 et 630 GFlops, indique sans plus de précision le fabricant, ce qui laisse penser que certains détails tels que la fréquence des puces doivent encore être affinés, même si NVIDIA parle déjà d'une consommation de 190W. Le prix, pour les Etats-Unis, sera de 2 500 dollars pour la C2050 et de 4 000 dollars pour la C2070.

Au format 1U, on trouvera les Tesla S2050 et S2070, embarquant jusqu'à 4 GPU avec 12 ou 24 Go de mémoire GDDR5. Les performances en double précision seraient alors comprises entre 2,1 et 2,5 TFlops, pour des prix allant de 13 000 à 19 000 dollars.

015E000002604786-photo-tesla-s2050.jpg

Bien que largement anticipée, puisque les cartes ne sont pas attendue avant avril 2010, cette annonce est une façon pour NVIDIA de rappeler que sa nouvelle architecture est bel et bien prête à investir le marché du supercalcul. En dépit des avancées promises par les dernières évolutions de CUDA, une ombre de doute plane encore sur ces futures cartes, dont les performances paraissent relativement basses. A titre de comparaison, l'actuel haut de gamme d'AMD, le Radeon HD 5870, délivre en effet 544 GFlops en double précision.

Bien qu'aucune information réelle ne soit donnée, NVIDIA rappelle à l'occasion de cette communication que les premières versions accessibles au grand public de Fermi (compatible DirectX 11) devraient faire leur apparition sous la marque GeForce dans le courant du premier trimestre 2010.
Modifié le 18/09/2018 à 14h42
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top