NVIDIA dévoile ses premières Tesla basées sur Fermi

Alexandre Laurent
17 novembre 2009 à 12h31
0
Les livraisons ne devraient pas débuter avant le deuxième trimestre 2010, mais NVIDIA a profité du salon SuperComputing pour dévoiler ses premiers produits commerciaux basés sur l'architecture Fermi, conçue pour faciliter le calcul massivement parallèle. Le fabricant américain a ainsi dévoilé quatre références, proposées sous la marque Tesla. Deux sont des cartes au format « standard », destinées à prendre place dans une station de travail. Les deux suivantes se présentent sous la forme de serveurs 1U associant jusqu'à quatre GPU, en vue d'un déploiement en environnement serveur.

Ces cartes Tesla inaugurent donc l'architecture Fermi, avec laquelle NVIDIA entend bien révolutionner le monde du calcul. Rappelons que Fermi offre, entre autres fonctionnalités, la possibilité d'être programmée directement en C++, ainsi qu'en C, Fortran, Java ou en Python sans oublier, bien sûr, les langages OpenCL et DirectCompute. Fermi inaugure également la gestion ECC pour le contrôle des erreurs, ainsi que l'intégration de mémoire cache de second niveau au sein du GPU et la prise en charge du standard IEEE754-2008 pour les calculs en virgule flottante, grâce à laquelle NVIDIA promet de substantiels gains de performances.

015E000002604844-photo-tesla-c2050.jpg

Premières représentantes de la série des Tesla 20, les Tesla C2050 et C2070 se présentent au format PCI-Express 2.0 et adoptent respectivement 3 Go et 6 Go de mémoire GDDR5 montée sur une interface 384 bits. Les performances en calculs double précision (64 bits) seraient comprises entre 520 et 630 GFlops, indique sans plus de précision le fabricant, ce qui laisse penser que certains détails tels que la fréquence des puces doivent encore être affinés, même si NVIDIA parle déjà d'une consommation de 190W. Le prix, pour les Etats-Unis, sera de 2 500 dollars pour la C2050 et de 4 000 dollars pour la C2070.

Au format 1U, on trouvera les Tesla S2050 et S2070, embarquant jusqu'à 4 GPU avec 12 ou 24 Go de mémoire GDDR5. Les performances en double précision seraient alors comprises entre 2,1 et 2,5 TFlops, pour des prix allant de 13 000 à 19 000 dollars.

015E000002604786-photo-tesla-s2050.jpg

Bien que largement anticipée, puisque les cartes ne sont pas attendue avant avril 2010, cette annonce est une façon pour NVIDIA de rappeler que sa nouvelle architecture est bel et bien prête à investir le marché du supercalcul. En dépit des avancées promises par les dernières évolutions de CUDA, une ombre de doute plane encore sur ces futures cartes, dont les performances paraissent relativement basses. A titre de comparaison, l'actuel haut de gamme d'AMD, le Radeon HD 5870, délivre en effet 544 GFlops en double précision.

Bien qu'aucune information réelle ne soit donnée, NVIDIA rappelle à l'occasion de cette communication que les premières versions accessibles au grand public de Fermi (compatible DirectX 11) devraient faire leur apparition sous la marque GeForce dans le courant du premier trimestre 2010.
Modifié le 18/09/2018 à 14h42
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
Le plus gros avion électrique de la planète a réussi son premier vol
Davantage d'animaux sauvages : la solution pour réconcilier éleveurs et loups ?
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
La Maison-Blanche s'en prend aux pays qui taxent les géants numériques américains
Les employés de Facebook s'insurgent contre le refus de Zuckerberg de censurer les posts de Donald Trump
scroll top