Don Dodge, licencié par Microsoft, rejoint Google

18 septembre 2018 à 14h42
0
02604956-photo-dondodge.jpg
Après avoir perdu certains de ses cerveaux au profit de la concurrence, Google recrute l'ancien directeur du développement d'affaires chez Microsoft, Don Dodge. Remercié lors d'une seconde vague de licenciements confirmée par la firme de Redmond début novembre, Dodge, apprécié de la communauté technophile américaine, a rapidement trouvé nouvel employeur.

L'homme a indiqué lundi dans un billet : « j'espère que Microsoft est une entreprise différente, meilleure que lorsque je l'ai rejoint il y a 5 ans (...) Quoi qu'il en soit, le licenciement de 5000 personnes quand on a une trésorerie de 37 milliards de dollars et que l'on réalise d'énormes profits, ça n'est pas cool. Mais bon, merci de m'avoir poussé vers la prochaine grande aventure. »

Au sein du moteur de recherche et spécialiste des liens sponsorisés, Dodge occupera une fonction similaire à celle qu'il détenait chez Microsoft. Il sera plus particulièrement chargé de sensibiliser la communauté de développeurs aux technologies et aux services conçus et hébergés par Google. Don Dodge, lui même, affirme avoir abandonné les solutions Microsoft de messagerie, bureautique, navigation et système d'exploitation mobile pour leurs alternatives chez Google, à savoir: Gmail, Google Apps, Chrome et Android. C'est de bonne guerre !
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Musique : MySpace serait en passe de racheter imeem
Web payant : comment R.Murdoch conciliera-t-il les attentes des consommateurs ?
Orange propose à ses clients mobile, PC et TV de twitter
Marketplace : Microsoft ouvre son kiosque aux smartphones sous Windows Mobile 6.0 et 6.1
DFI présente
Orange : de nouveaux forfaits pour les clés 3G/3G+ et WiFi
 LTE : Ericsson finalise son opération de rachat sur Nortel
NVIDIA dévoile ses premières Tesla basées sur Fermi
Twitter bientôt à la télévision grâce à Orange
Adobe : Flash 10.1 et AIR 2  passent en bêta
Haut de page