iPhone fissurés : Apple devant la justice française

0
00A0000002447654-photo-photo-officielle-iphone-3gs.jpg
Le feuilleton des « iPhone fissurés » connait un second souffle. Olivier Milano, expert immobilier dans le sud de la France, a demandé jeudi au tribunal de commerce de Cannes la nomination d'un expert chargé d'étudier le cas de son iPhone, dont l'écran se serait soudainement fissuré le 7 août dernier, alors qu'il était en train de passer un appel.

« Mon client veut qu'un expert indépendant puisse lui dire d'où provient ce dysfonctionnement et s'il peut continuer à utiliser ce type de téléphone sans risque », a expliqué à l'AFP Patrick Luciani, son avocat. Bouygues Telecom, qui a vendu le terminal incriminé, a été assigné en même temps qu'Apple.

Les deux sociétés se seraient opposées à la demande de nomination d'un expert indépendant, formulée par Olivier Milano, au motif que la Direction Régionale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) a déjà ouvert une enquête sur le sujet. Apple aurait par ailleurs proposé à ce client mécontent le remplacement de son iPhone, qu'il a refusé.

On attend donc maintenant la décision du tribunal de commerce de Cannes, qui devrait rendre son verdict le 3 décembre prochain. S'il accepte la nomination d'un expert indépendant et que ce dernier appuie l'hypothèse selon laquelle l'écran de cet iPhone s'est fissuré sans que son utilisateur ait procédé à la moindre action indue, choc externe ou chute du terminal, l'affaire devrait repartir de plus belle.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page