Slobodan Petrovic : "M2M & internet des objets clés du salon cartes et identification 2009"

Ariane Beky
16 novembre 2009 à 13h00
0
02600224-photo-slobodan-petrovic-cartes.jpg
Directeur adjoint en charge du Salon Cartes et IDentification ouvert du 17 au 19 novembre 2009 au parc des expositions de Paris-Nord Villepinte, Slobodan Petrovic met en lumière les points forts de cet évènement dédié aux acteurs et à l'écosystème de la sécurité numérique et des technologies intelligentes.

AB - Slobodan Petrovic, bonjour. Pour quelles raisons avoir choisi la Russie comme invitée d'honneur du Salon Cartes & IDentification 2009 ?

SP - Depuis quelques années, l'utilisation de la carte s'y démocratise et le déploiement de l'équipement des points de vente s'accélère. Le marché de la carte bancaire (magnétique et à puce) connaît une très forte croissance pour atteindre près de 123 millions de cartes au 1er juillet 2009, selon la Banque Centrale de Russie. De plus, le marché russe de la carte SIM a connu ces dernières années une très forte progression pour atteindre 194 millions d'abonnés (le GSM représente près de 100% de la téléphonie mobile) au 1er trimestre 2009 selon Informa telecoms & media, ce qui en fait l'un des tout premiers marchés au monde derrière la Chine.

Ce développement rapide entraine cependant une augmentation des risques de piratage de cartes, trafic et phishing qui impose aux banques et aux autorités de rechercher de nouvelles solutions de protection. La présence sur le salon des meilleures entreprises spécialisées dans la sécurité numérique leur permettra de découvrir les réalisations et progrès déjà accomplis en ce sens.

Enfin, pour la première fois en 2009, la Russie entre dans le top 10 de nos visiteurs et de nos congressistes inscrits. Le cocktail du mardi 17 novembre au soir sera aux couleurs de la Russie, et à cette occasion, nous accueillerons une délégation VIP venue visiter le salon.

AB - Autre thème d'actualité, la protection des données à l'ère numérique. Sous quel angle le sujet sera-t-il abordé ?

SP - Il s'agit bien sûr de l'un des sujets phares du salon en 2009 au regard des enjeux qu'il représente. Le sujet sera traité sous tous ses aspects à travers plusieurs conférences sur le congrès (1300 congressistes, plus de 220 intervenants) : toute la journée du lundi, une conférence dédiée à la protection des données traitera de la sécurité (des identités et des accès), abordera les thèmes du cloud computing et de l'authentification forte du point de vue des technologies mais aussi des applications. Le jeudi, 2 conférences sur l'identification du citoyen et la sécurité de la carte complèteront le programme.

Sur le salon, vous trouverez l'ensemble des acteurs proposant des solutions et des technologies liées à la biométrie, la sécurisation des transactions et documents, l'authentification, le contrôle d'accès physique ou logique, la cryptographie, la RFID, la sécurité du mobile ou encore les procédures pour le e-gouvernement. Les exposants y présentent leurs solutions, notamment dans le domaine du Trusted Internet, qui répondent aux besoins sécuritaires d'aujourd'hui. Le thème de la lutte contre la cybercriminalité y est également abordé.

AB - Combien de visiteurs sont attendus au salon Cartes 2009 ? Du côté des exposants, cette édition donne-t-elle de la place aux entreprises de taille moyenne ?

SP - L'édition 2009 s'annonce très prometteuse. Malgré la situation économique difficile, Cartes & IDentification réalise une très belle performance comparée aux autres salons de cette fin d'année. Les demandes de badges visiteurs sont très dynamiques, et nous sommes toujours en avance par rapport à 2008 aux mêmes dates. A la veille de l'ouverture du salon, le nombre de pré-enregistrés continue à augmenter très fortement. Nous enregistrons des signaux positifs d'une belle édition en préparation centrée sur les innovations avec environ 20.000 visiteurs attendus.

Cartes & IDentification est un salon représentatif de son marché. C'est pour cela que vous y retrouvez les leaders mondiaux et des startups regroupées sur le village innovation par exemple, en plus de la présence importante des entreprises de taille moyenne. Pour les PME, le salon est un endroit privilégié, particulièrement en période de crise, pour rencontrer des visiteurs en quête d'information, de conseils et avec des projets d'achats. C'est l'unique moment où toute une profession est réunie offrant les mêmes opportunités de business à tous.

AB - Du paiement mobile dans les pays émergents à la biométrie, l'identification et les puces concernent de multiples segments. Selon vous, comment va évoluer le marché ces prochaines années ?

SP - Structurellement, les trois grands marchés de l'industrie de la carte à puce que sont la téléphonie mobile (+12.50% de croissance pour la carte SIM), le paiement (+14.8% en volume de cartes bancaires émises) et l'identité, ne s'exposent aujourd'hui qu'à des effets collatéraux ou marginaux de la crise financière qui touche l'économie mondiale.

Les derniers résultats des principaux acteurs de cette industrie montrent non seulement une forte résistance au ralentissement de l'activité mais aussi un potentiel de développement toujours très important. Il y a plusieurs raisons d'être optimiste pour les années à venir :

D'abord, l'industrie de la « smart security » aborde la crise après avoir achevé ses programmes de réduction des coûts, de rationalisation et d'internationalisation. Cette assise désormais mondiale est un facteur d'équilibre pour optimiser les coûts opérationnels et faciliter l'accès aux marchés.

Ensuite, cette industrie a désormais acquis une masse critique qui lui donne de l'autonomie par le poids qu'elle représente (bientôt 7 milliards de cartes à puce sur le terrain, plus de 4,5 milliards de cartes livrées cette année), en particulier dans l'environnement mobile. Enfin, les trois grands marchés de la « sécurité intelligente » sont plus tirés par une évolution longue et profonde des styles et modes de vie que par des politiques d'investissement.

La conférence d'ouverture du congrès Cartes & IDentification, le World Card Summit vous permettra d'en savoir plus. Tous les acteurs majeurs de l'industrie y échangent leur vision sur les opportunités et les enjeux du secteur dans un contexte économique mondial difficile et Eurosmart y annonce ses dernières prévisions. Point d'orgue du congrès, cette conférence a réuni plus de 800 personnes en 2008. (World Card Summit : mardi 17 novembre amphithéâtre Jean-Thèves, accès libre sur présentation d'un badge Cartes & IDentification 2009).

D'ailleurs, une des grandes évolutions du marché sera présentée sur le nouvel espace de démonstration située dans le hall 4 : la zone « M2M & internet des objets » - organisée en partenariat avec Eurosmart et Smart Cards Trends - où des experts techniques présenteront des applications actuelles et futures, incluant des applications automobiles, domotiques; un premier pas vers le déploiement des objets communicants.

En effet, le M2M est depuis plusieurs années un domaine dans lequel excellent nos exposants. Cette zone va leur permettre de valoriser leurs offres M2M. Quant à l'internet des objets, il représente un potentiel de croissance important. Parmi les premiers modèles d'applications réussies liés à l'internet des objets, on parle de paiement ou d'applications concernant la santé. Des sujets d'ores et déjà bien présents sur Cartes & IDentification 2009.

AB - Slobodan Petrovic, je vous remercie.
Modifié le 18/09/2018 à 14h42
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top