Nokia va faire évoluer le modèle économique de son Ovi Store

Par
Le 11 novembre 2009
 0
00fa000001922902-photo-nokia-ovi-store.jpg
Près de six mois après la sortie de son kiosque de téléchargement de logiciels, l'Ovi Store, Nokia envisage de proposer de nouvelles solutions aux opérateurs et aux développeurs pour monétiser leurs contenus respectifs.

Dès le lancement du kiosque proposant des contenus gratuits et payants, Nokia a autorisé l'achat de logiciels via une carte de crédit ou en étant débité directement sur sa facture mobile. En France, SFR et Bouygues Telecom proposent cette dernière solution. Mais comme nous l'indique Purnima Kochikar, la vice-présidente en charge de la communauté des développeurs Nokia, « nous allons prochainement faire évoluer notre modèle économique ».

« L'achat de contenus par carte de crédit a ses limites, ne fonctionnant que dans des sociétés où ce moyen de paiement est déjà démocratisé », ajoute-t-elle. D'où plusieurs axes de réflexion, comme l'ouverture de l'Ovi Store aux contenus de type « Try and buy » (essaye et achète). Tout comme l'a fait dernièrement Apple, Nokia va donc proposer des contenus « Freemium » sur l'Ovi Store, avec des logiciels à télécharger gratuitement qui peuvent se transformer, si l'utilisateur le souhaite, en version complète et payante.

L'achat de contenus supplémentaires dans les applications gratuites ou payantes va également être proposé sur l'Ovi Store, pour permettre aux développeurs de les monétiser davantage avec la mise à disposition de nouveaux niveaux dans les jeux ou de mises à jour dans les applications. Enfin, l'achat de logiciels par SMS surtaxé est également envisagé même si il ne devrait pas être déployé dans tous les pays où le kiosque de Nokia est déjà lancé.
Modifié le 18/09/2018 à 14h42

Les dernières actualités

scroll top