Fin de l'exclusivité sur l'iPhone : Orange veut renégocier son contrat avec Apple

Par
Le 06 novembre 2009
 0
00c8000000587316-photo-a-la-une-mobinaute-iphone-orange.jpg
Orange voit rouge suite à la fin de l'exclusivité de la vente de l'iPhone en France. Alors qu'Apple et France Telecom ont signé un contrat d'exclusivité sur une période de 5 ans, l'Autorité de la Concurrence, saisie par Bouygues, en a décidé autrement, ouvrant sa distribution et sa commercialisation à tous ceux qui en font la demande.

En début de semaine, Apple et France Telecom se sont engagés dans les 3 prochaines années à ne plus proposer de produits en exclusivité en France. Seule une avant-première d'au maximum 3 mois est tolérée. Et si en apparence cette annonce semblait satisfaire France Telecom, ainsi que sa filiale mobile Orange, il n'en est finalement rien.

Orange chercherait en effet selon les Echos à renégocier son contrat avec Apple, trop contraignant depuis la fin de l'exclusivité de la vente de l'iPhone. Deux points devront être modifiés selon le premier opérateur français : le partage des coûts liés à la publicité du téléphone et la subvention exigée par Apple. Selon les termes du contrat, la subvention doit être de 310 euros, ou d'au moins 20% supérieure à celle la plus élevée pratiquée sur les téléphones d'autres marques vendus en pack opérateur.

Et alors que Bouygtel, Orange et SFR achètent à Apple l'iPhone entre 400 et 500 euros, Orange rechigne aujourd'hui à subventionner autant le produit, alors qu'il est d'usage de subventionner d'autres smartphones à hauteur de 150 euros « seulement ». A noter que cela semble gêner également les autres constructeurs de mobiles, certains eux envisageant de déposer une plainte en sens auprès du conseil de la Concurrence.
Modifié le 18/09/2018 à 14h41

Les dernières actualités

scroll top