Microsoft supprime 800 postes supplémentaires

Par
Le 05 novembre 2009
 0
00c8000001957538-photo-le-logo-de-microsoft.jpg
Après avoir célébré en grande pompe la sortie de Windows 7, Microsoft a confirmé mercredi 800 suppressions de postes supplémentaires. Celles-ci viennent s'ajouter aux 5000 suppressions décidées en janvier par l'éditeur américain dans le cadre d'un plan de réduction des coûts. Les nouveaux licenciements concernent l'ensemble du groupe, aux Etats-Unis comme à l'international.

Les temps sont durs ! Sur son premier trimestre clos le 30 septembre 2009, Microsoft a déclaré un chiffre d'affaires de 12,92 milliards de dollars, en baisse de 14% par rapport à la même période l'an dernier. Quant à son bénéfice, à 3,57 milliards de dollars, il a perdu près de 18% sur un an.

A l'heure actuelle, Microsoft emploie quelque 91.000 collaborateurs. Une fois le plan finalisé, le numéro un mondial du logiciel aura réduit ses effectifs de 6,3%, au lieu des 5,5% prévus en début d'année. C'est la première grande vague de licenciements décidée par la firme de Redmond, Washington, en 34 ans d'activité. Par ailleurs, d'autres grands groupes informatiques comme IBM, Sun Microsystems et Intel ont également annoncé cette année d'importantes réductions d'effectifs.
Modifié le 18/09/2018 à 14h41
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

scroll top