L'Europe prête à bloquer le rachat de Sun par Oracle ?

Par
Le 04 novembre 2009
 0
02422192-photo-oracle-cravate.jpg
La Commission européenne s'apprêterait à présenter une objection formelle au projet d'acquisition de Sun par Oracle pour 7,4 milliards de dollars, rapporte le Financial Times en référence à une source proche du dossier. Cette « communication de griefs » précéderait la décision européenne finale attendue pour la mi-janvier 2010.

A l'inverse des Etats-Unis qui ont d'ores et déjà donné leur feu vert, l'Europe reste inquiète des potentielles répercussions d'une telle acquisition sur le segment des bases de données où s'activent les deux sociétés américaines. Depuis deux mois maintenant, Bruxelles mène une enquête approfondie.

Sun Microsystems, quatrième vendeur mondial de serveurs, a fait l'acquisition l'an dernier du système open source de gestion de bases de données MySQL. Oracle, spécialiste du progiciel et acteur dominant des bases, n'aurait pas l'intention de se séparer de MySQL une fois le rachat de Sun finalisé. Or, l'Europe estime qu'une telle opération risque de freiner la dynamique concurrentielle.

Quoi qu'il en soit, il est rare que la Commission européenne s'oppose à une acquisition. Entre 2004 et 2008, sur les 1665 projets qui lui ont été présentés, seuls 2 d'entre eux ont été bloqués.
Modifié le 18/09/2018 à 14h41

Les dernières actualités

scroll top