Moffat, soupçonné de délit d'initiés, quitte IBM

02 novembre 2009 à 09h27
0
02562992-photo-moffat.jpg
Au revoir vice-président ! Robert W. Moffat Jr, placé en « congé temporaire » à la suite d'une inculpation pour délit d'initié, a quitté le groupe IBM, a fait savoir la multinationale informatique dimanche.

Cette décision fait suite à l'arrestation le 16 octobre par le FBI de Moffat, 53 ans, et de dirigeants des firmes Galleon (son fondateur Raj Rajaratnam serait le cerveau de l'affaire), New Castle, McKinsey et Intel Capital. Les infractions auraient permis à leurs auteurs de générer 20 M$ de profits illégaux entre janvier 2006 et janvier 2009.

Pour sa part, Robert Moffat, hier encore vice-président d'IBM en charge des systèmes et des technologies, est accusé d'avoir transmis des informations à de potentiels investisseurs, avant la publication officielle des résultats IBM du quatrième trimestre 2008. Il aurait également divulgué des données sensibles au fonds New Castle à propos d'AMD, rival d'Intel dans les semi-conducteurs.

La direction d'IBM a rapidement placé Robert Moffat en « congé temporaire » et lui a interdit d'agir « au titre de dirigeant de l'entreprise ». Toutefois, la multinationale n'aurait pas « remercié » Moffat. Ce dernier, libéré sous caution de 2 millions de dollars, aurait pris sa retraite pour mieux assurer sa défense a indiqué son avocat Kerry Lawrence, dans les colonnes du Wall Street Journal.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page

Sur le même sujet