Associations, le don en ligne a-t-il de l'avenir ?

Ariane Beky
30 octobre 2009 à 11h11
0
02558150-photo-izi-collecte.jpg
A l'approche de la 4ème édition du Forum national des associations et des fondations, Izi-Collecte prêche pour sa paroisse : le don en ligne. La jeune pousse spécialisée dans la collecte de dons et d'adhésions sur internet pour le compte d'associations, juge la situation positive.

L'an dernier, crise oblige, l'Ifop tablait sur « un tassement de plus de 10% du vivier de donateurs » (Ifop / Agence Limite). Or, d'après France Générosités, syndicat professionnel regroupant 67 associations et fondations, le volume de dons aurait progressé de 6% en 2008. Par ailleurs, les dons en ligne auraient augmenté de 51% l'an dernier, mais ils ne représentent toujours que 2 ou 3% des 3 milliards d'euros de dons globaux.

Les grandes ONG comme les petites bénéficieraient de cet engouement. D'après Cyril Quémeras, président de l'association Médicalistes utilisatrice de la solution en ligne Izi-Collecte, « la possibilité de recueillir des dons et des cotisations en ligne a permis une augmentation indiscutable du taux de réadhésion de nos membres ». Même satisfaction du côté d'Aurélien Dautrey, chargé de mission de l'association de protection de la montagne Mountain Wilderness France, « cela nous a permis de collecter une somme importante avec très peu d'investissement ».

Cerise sur le gâteau, selon les chiffres communiqués par Izi-Collecte, le don moyen ligne est de 110 euros, contre 40 euros pour le don hors ligne.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
scroll top