Yahoo! signe un accord avec GroupM pour la production de contenus

22 octobre 2009 à 15h47
0
0096000001459960-photo-logo-yahoo-bang.jpg
Au mois de septembre, Jimmy Pitaro, vice-président du département des médias chez Yahoo, annonçait que la société de Sunnyvale avait toujours certaines ambitions sur le marché de la vidéo en streaming. Il avait été ainsi révélé que le portail pouvait être amené à proposer des clips plus longs diffusés de manière exclusive sur le réseau.

Un premier pas vient d'être franchi dans ce sens et la société de Carol Bartz aurait en effet signé un accord avec le GroupM Entertainment, spécialisé dans la production de divertissements originaux. Ces nouveaux clips devraient mettre en avant les partenaires publicitaires du GroupM Entertainmenet. Les premiers épisodes devraient être diffusés à la fin de l'année ou début 2010. Parmi les contenus envisagés par les deux parties notons Rock'n Roll Jet Plane, l'émission de télé-réalité Almost Famous ou la série 50 Jobs en partenariat avec la Discovery Channel.

Joanne Bradford, vice-président de la firme de Sunnyvale, explique : « Yahoo! possède une bonne connaissance de ce qui fait cliquer l'audience et ce partenariat permettra aux publicitaires de développer des relations plus profondes avec les internautes ».
Modifié le 18/09/2018 à 14h41
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
La NASA détecte un trou noir très inhabituel qui vient contredire nos théories sur l’univers
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
scroll top