Salesforce retrouve Oracle, son frère ennemi

14 octobre 2009 à 16h37
0
01951510-photo-benioff.jpg
Longtemps membre de la direction d'Oracle, Marc Benioff, président fondateur de Salesforce.com, référence du logiciel en tant que service (SaaS), croise à nouveau son frère ennemi.

« Ce que Larry (Ellison, président d'Oracle) m'a toujours dit, et ce qu'il a rappelé dimanche, c'est que l'intégration est la clé de la vitesse et de la qualité », a déclaré Benioff mardi sur ses terres, à San Francisco, lors d'une intervention à deux pas du Moscone Center où se déroule l'évènement Oracle OpenWorld 2009.

Une fois passées les civilités, l'homme a déclaré qu'à la différence du poids lourd américain du progiciel dont les produits et les évènements s'adressent quasi exclusivement aux grands comptes, Salesforce.com s'adresse à la fois aux petites et aux grandes entreprises. Prêchant pour sa paroisse, l'entrepreneur a assuré que ses logiciels de gestion des relations clients, plateforme de développement et autres services accessibles en ligne en contrepartie d'un abonnement, fonctionnement en bonne intelligence avec de multiples applications tierces, dont celles des principaux concurrents d'Oracle : le groupe allemand SAP et le numéro un du logiciel Microsoft.

Enfin, après avoir chanté les louanges de l'informatique distribuée (cloud computing), Marc Benioff a été rejoint sur scène par Michael Dell, président du second vendeur mondial de PC, à la fois client et partenaire de Salesforce. Marc Benioff a affirmé que la puissance et la valeur ajoutée du cloud et des logiciels à la demande ont influencé l'acquisition récente de la SSII Perrot Systems par Dell.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page

Sur le même sujet