Entretien avec Brigitte Cantaloube, directrice générale de Yahoo! France

18 septembre 2018 à 14h41
0
005A000002472346-photo-it-s-y-ou.jpg
Ce matin Yahoo! a annoncé le lancement de sa campagne promotionnelle It's Y!ou en France pour le 2 novembre prochain. A cette occasion la directrice générale Brigitte Cantaloube rappelle que le portail accueille 600 millions de visiteurs chaque mois, soit 1 internaute sur deux à travers le monde. « Notre ambition est d'aider les internautes à accéder à ce qui les intéresse », précise la directrice en ajoutant que la campagne sera visible sur Internet mais également sous forme de spots publicitaires à la télévision. Pour cette campagne globale la société a ainsi alloué un budget de 100 millions de dollars.

008C000002472344-photo-brigitte-cantaloube.jpg
Brigitte Cantaloube
Ces derniers mois, la société a en effet revu quatre de ses services phares. La page d'accueil est désormais personnalisable et en plus de pouvoir intégrer les actualités de différents médias partenaires, l'internaute est en mesure d'y ajouter les flux RSS de son choix. Le service Yahoo! Mail s'ouvre également aux autres éditeurs afin de proposer différentes applications complémentaires, par exemple pour la gestion de ses photos reçues en pièces jointes. Rich Riley, directeur de Yahoo! Europe, explique de son côté que malgré le partenariat avec Microsoft signé cet été : « nous devons être clairs, Yahoo! reste très impliqué dans la technologie de la recherche sur Internet et vous continuerez de voir des innovations ». Outre une nouvelle ergonomie pour le moteur de recherche, Yahoo! investit également sur le marché du mobile.

A l'occasion de cette présentation, NetEco s'est entretenu avec Brigitte Cantaloube. La directrice de Yahoo! France revient sur la position du portail dans l'Hexagone et la politique mise en place par Carol Bartz, PDG de Yahoo! INC.

Quels sont les objectifs de Yahoo! avec cette nouvelle campagne ?

Brigitte Cantaloube : Clairement notre objectif est une croissance de l'audience. Si nous lançons une campagne plurimédia c'est que nous sommes très confiants. En terme de revenus, je ne peux pas vous donner de chiffre mais nous restons humbles

Quelle est la position de Yahoo! en France sur le marché de la publicité ?

BC : Yahoo! est le second acteur sur le Display et le Search. En Europe, Google a une position dominante. En France, le marché du Display est partagé entre Orange, MSN et Yahoo!

Quelles sont alors vos attentes sur le marché de la publicité ?

BC : Nous avons une position de leader mais nous ne sommes pas encore sortis de la crise. Nous avons travaillé avec Capgemini qui estime une croissance de l'ordre de 5% sur le marché du Display et de 15% sur le Search. Nous restons extrêmement prudents, il s'agit de prévisions. Mais nous investissons toujours sur ces deux marchés.

Quelles ont été les conséquences de la restructuration de Carol Bartz ?

BC : On s'est beaucoup réorganisé. Il y a avait d'un côté une crise de croissance mais également la crise économique. Carol Bartz a passé beaucoup de temps sur la réorganisation de Yahoo! Le but est de pouvoir lancer un produit très rapidement sur l'ensemble des marchés. Elle a voulu garder les services qui sont essentiels dans la vie de l'internaute. Finalement il nous fallait avoir des priorités. Nous avons fait plus de 50 000 études qualitatives pour déterminer les usages des internautes. Nous avons également travaillé avec différents partenaires.

Et la fermeture de ces services a-t-elle une signification sur la masse salariale en France ?

BC : Effectivement Yahoo! a mis en place un plan social. En France cela représente 15% de nos effectifs.

Certains services relativement importants, tels que Flickr, ne semblent pas très rattachés à la marque Yahoo! Cela pose-t-il un problème ?

BC : Nous sommes en train de rebrander certaines propriétés dont Flickr fait partie. Nous envisageons également de proposer aux internautes d'essayer d'autres produits ou ceux de nos partenaires en analysant leur surf et leurs différents centres intérêts.

Cette stratégie d'ouverture a-t-elle une limite ? Peut-on envisager de retrouver tous les services sur Yahoo! ?

BC : Pour nous il clair que nous voulons voir tous les sites les plus populaires. Nous devons tous les référencer pour les proposer en tant que modules sur notre page d'accueil. Tous les éditeurs que nous avons contacté ont rapporté un avis favorable.

Puisque la réorganisation devrait permettre de faciliter le lancement de nouveaux produits à l'internationale, cela signifie-t-il que nous pourrions bientôt voir Yahoo! Meme en France par exemple ?

BC : Non car il ne s'agit pas d'une demande locale. Nous souhaitons proposer les sites qui sont essentiels pour la population de chaque pays afin de bien cibler l'audience.

Pourriez-vous nous parler du partenariat avec Microsoft ?

BC : Oui, nous avons signé un accord cet été. Les termes de ce contrat seront mis en place dans les 18 à 24 mois suivants, le temps que les autorités donnent leur aval. Les résultats algorithmiques seront fournis par Microsoft. De notre côté nous allons conserver les données des requêtes des internautes pour le département marketing. Nous deviendrons la régie exclusive.

Pour Yahoo! le plus dur est-il passé ?

BC : Nous pensons que le premier semestre a été plus dur mais il est important de noter que nous sommes le média qui résiste le mieux. Je ne veux pas trop m'avancer, nous restons dans un contexte économique très difficile.

Je vous remercie
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

OS Mobile : Android deviendrait plus populaire que l'iPhone en 2012
Giorgio Armani et Samsung lancent un nouveau
Communication en ligne : les ministres dictent la tendance
Craigslist porte plainte contre des spammeurs
Dailymotion : Levée de 15 M€ et des projets dans la VOD
Les opérateurs nippons promettent la 3G LTE pour 2010
L'Europe appelle le secteur des TIC à réduire sa consommation énergétique
Griffin : un transmetteur FM lié à une appli iPhone
MSI Big Bang : première carte mère THX TruStudio PC
Etude : évitez le mot de passe
Haut de page