Technologies : où sont les femmes ?

18 septembre 2018 à 14h41
0
02446412-photo-we-can-do-it.jpg
En Europe, les femmes sont sous-représentées dans le secteur des technologies de l'information et de la communication (TIC). Quant aux entreprises, le plus souvent dirigées par des hommes, elles restent frileuses. Fort heureusement, le climat se réchauffe.

En mars dernier, à travers la signature d'un code des meilleures pratiques souhaitée par la Commission européenne, 5 grandes entreprises, Alcatel-Lucent, Imec, Orange, Microsoft et Motorola, se sont engagées « à faire davantage d'efforts pour rendre les emplois techniques (technologies, télécoms, internet) plus attrayants pour les femmes et à mieux utiliser et valoriser leurs talents dans le secteur des TIC ». Six mois après le lancement de ce code, le nombre de signataires est passé à 28*, PME, Universités et ONG incluses.

De gros progrès restent à fournir. « Si 45% de tous les doctorats européens sont décrochés par des femmes, l'ingénierie, la production manufacturière et la construction n'en représentent que le quart. Dans les 116 plus grosses entreprises de télécommunications en Europe, le conseil d'administration ne compte que 7% de femmes. Il faut poursuivre les efforts pour doubler ce chiffre d'ici à 2015 et exploiter au maximum le potentiel des femmes dans ce secteur. J'appelle donc toutes les entreprises des TIC à signer et à appliquer le code rapidement », a déclaré jeudi Viviane Reding, commissaire en charge de la société de l'information.

Pour continuer à progresser, l'Europe vient de mettre en ligne un répertoire sur les femmes dans les TIC (activité, emploi, législation, statistiques).

*Les entreprises et organisations qui ont à ce jour signé le code sont : Alcatel-Lucent (France), APSco (Royaume-Uni), Cisco pour l'Europe, European Center for Women and Technology, e-skills (UK), Equalitec (UK), Google pour l'Europe, HP pour l'Europe, IMEC (Belgique), Infineon pour l'Europe, IT Synergy (UK), Lebanese Telecommunication Authority (Liban), Microsoft pour l'Europe, Motorola pour l'Europe, Orange (France), Panasonic pour l'Europe, Papirbredden Innovasjon (Norvège), Portia (UK), Promis@Service (Luxembourg), P31 Consulting (UK), Research Council of Norway, SAP (Allemagne), Sharpe Thinking (UK), Simula (Norvège), Sony Europe, Steinbeis-Europa-Zentrum (Allemagne), University of Liverpool (UK) et Women in Technology (UK).
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

TCM lance une offre de TV de rattrapage sur la Freebox
Aux USA Best Buy Mobile lance mIQ, un concurrent de MobileMe
TNS fait le portrait-robot du « gamer » français
Les coulisses de la Fashion Week grâce à une application Facebook
TV de rattrapage : NPA Conseil et tvarevoir.fr publient leur baromètre pour septembre
La console PSP go s'invite chez Orange et reste boudée chez Micromania
Gestion des compétences : 1,6 millions d'euros pour TalentSoft
  S.T.A.L.K.E.R. : Call Of Pripyat  s'illustre un peu plus
Les ATI Radeon HD aussi accélèrent Flash 10.1
HTC dévoile le prix de son smartphone HTC Tattoo sous Android
Haut de page