Un Nobel pour trois acteurs de la fibre et des puces

0
02465714-photo-nobel-or.jpg
Le Prix Nobel de physique 2009 a été remis mardi à trois chercheurs anglophones, Charles Kao, « pour ses réalisations remarquables en matière de transmission de la lumière par fibres optiques », Willard Boyle et George Smith « pour l'invention d'un circuit semi-conducteur d'images, un capteur CCD ».

Voilà près de 40 ans que les trois hommes effectuent des travaux liés à la transmission de la lumière sur de très longues distances. Ingénieur britannique né à Hong Kong, Charles Kao est considéré comme « le père des communications par fibres optiques ».

Willard S. Boyle, canadien de naissance, et l'Américain George E. Smith on travaillé ensemble depuis les laboratoires Bell du New Jersey, Etats-Unis, à la mise au point de leur capteur d'images.

02465712-photo-nobel-physique-2009.jpg
Kao - Boyle - Smith
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page