Oracle veut garder MySQL, n'en déplaise à l'Europe

18 septembre 2018 à 14h41
0
02422192-photo-oracle-cravate.jpg
Oracle n'aurait pas l'intention de se séparer du système open source de gestion de bases de données MySQL pour satisfaire la Commission européenne, rapporte Dow Jones. Bruxelles, inquiète des potentielles répercussions sur la concurrence du projet de rachat par Oracle de Sun, propriétaire de MySQL, mène une enquête approfondie.

L'Europe a « de sérieux doutes » en ce qui concerne le marché des bases de données. MySQL, dont le groupe informatique Sun a lui même fait l'acquisition en 2008 pour 1 milliard de dollars, viendrait consolider la position dominante d'Oracle sur ce marché. En effet, la base propriétaire Oracle Database est la plus utilisée au monde, devant IBM DB2 et Microsoft SQL Server. Dans ce contexe, l'intégration de MySQL à la gamme de solutions Oracle permettrait à l'éditeur de progiciels d'accentuer sa domination auprès de clients web notamment.

Oracle, qui a déjà obtenu le feu vert des Etats-Unis, craint que l'Europe ne lui impose la vente de MySQL. Bruxelles s'est donnée jusqu'au 19 janvier 2010 pour rendre sa décision.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Premier bilan positif pour le salon E-commerce 2009
Logiciel photo : ACDSee Pro 3 est disponible
Une peinture anti-WiFi pour se prémunir de l'Hadopi ?
Le Conseil de l'Europe invite à étudier le filtrage Web
Apple bientôt sur le marché de la cartographie en ligne ?
MSI publie son logiciel d'overclocking, Afterburner
JeuxVideo.fr revient en previews sur le TGS 2009
Editeurs, Google traduit maintenant votre site Web
Quoi de neuf en jeux vidéo ce jeudi ?
AMD officialise l'ATI Radeon HD 5850, déjà primée
Haut de page