Bouygues Telecom baisse les prix de l'iPhone... ou pas

28 septembre 2009 à 17h08
0
00FA000001596174-photo-ancien-logo-bouygues-telecom.jpg
Le troisième opérateur mobile français, à l'origine de la fin de l'exclusivité d'Orange sur l'iPhone, vient de modifier les prix de vente des smartphones tactiles d'Apple avec une subvention associée.

Il en ressort que Bouygtel souhaite pousser les mobinautes à s'abonner à l'un de ses forfaits quadruple play ideo pour bénéficier d'un prix plus bas. Auquel cas leur prix de vente va... augmenter par rapport à il y a encore quelques jours. Proposés à partir de 44,90 euros par mois pour 2 heures de communication mobiles, la 3G, les SMS illimités et l'offre triple play de Bouygtel, ils permettent d'acquérir un iPhone 3G ou 3G S subventionné à un prix réduit.

L'iPhone 3G 8 Go passe ainsi avec un abonnement ideo de 69 euros à 59 euros. En revanche, pour la souscription d'un forfait classique iPhone 2h avec un engagement de 24 mois, son prix augmente, passant désormais à 139 euros. L'iPhone 3G S de 16 Go avec forfait ideo voit son prix baisser de 50 euros pour atteindre 109 euros. En revanche, avec un forfait iPhone 2H et un engagement de 24 mois, son prix augmente de 30 euros, à 189 euros.

Enfin, avec un forfait ideo, le prix de l'iPhone 3G S 32 Go passe de 229 à 179 euros (-50 euros). Avec un forfait iPhone 2H et un engagement de 24 mois, son prix augmente de 30 euros, à 259 euros.
Modifié le 18/09/2018 à 14h41
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Cegid lance Etafi.fr 2.0, portail déclaratif fiscal
Sécurité IT : Adobe et McAfee joignent leurs efforts
RueduCommerce renforce sa librairie en s'associant à Decitre
Montage vidéo : Magix Video Deluxe 16 annoncé
Bruxelles n'hésitera pas à interdire la vente d'iPhone
Adserver : Le québécois Etineria reçoit une aide de 300 000 $
Bose SoundLink : une luxueuse enceinte sans fil
Windows 7 : appel aux étudiants contre la vente liée
Bruxelles limitera davantage le volume des baladeurs
Monster retrouve la confiance des investisseurs
Haut de page