Sécurité : une faille majeure corrigée dans Google Apps

01 juin 2018 à 15h36
0
006E000002303532-photo-google-apps-logo.jpg
Après les nombreuses indisponibilités de son service de messagerie Gmail, aux Etats-Unis, Google a dû faire face à un problème d'une toute autre ampleur mettant en cause la vie privée de plusieurs étudiants. En effet, pendant trois jours le courrier électronique de l'Université de Brown, dont la gestion est effectuée au travers de Google Apps, connu une fuite pour le moins inquiétante. C'est ainsi que 22 étudiants ont pu lire les emails de leurs camarades simplement en effectuant une requête sur le moteur de recherche de Google.

Au travers de son enquête Donald Tom, directeur du département informatique de l'établissement en question, affirme que le problème affecterait une dizaine d'universités. Il critique vivement la manière dont Google a géré le problème. En effet, les ingénieurs de la firme de Mountain View auraient purement et simplement fermé ces comptes utilisateurs sans même en avertir les départements informatiques des universités.

Rajan Sheth, l'un des ingénieurs de Google, affirme : « il s'agissait d'un petit accident, c'est un problème que nous avons pris très au sérieux », sans pour autant donner de chiffre exact sur le nombre total de comptes affectés. Il aura tout de même fallu trois longs jours pour arriver à bout de cette faille, laquelle risque fortement de refroidir les PME souhaitant migrer depuis une solution Microsoft Exchange vers Google Apps.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Vers des Athlon II X3 pour le lancement de Windows 7 ?
Dell rachète Perot Systems pour $3,9 milliards
Le monde ouvert d'  Operation Flashpoint  en vidéo
  Chaos Rising  : premier addon  Dawn Of War 2  (MàJ)
Marc Bidou, Maximiles
Microsoft lance une offre de ciblage comportemental sur mobiles
Microsoft : droit de regard sur les rémunérations
Vidéo insolite : un OLPC passé au micro-onde
La version GSM du Palm Pré s'invite en Europe... mais pas en France
Samsung prépare des écrans hybrides à tuner TNT
Haut de page