SFR condamné pour abus de position dominante dans les DOM

01 juin 2018 à 15h36
0
00FA000002424686-photo-ancien-logo-de-sfr.jpg
Après France Telecom qui a été condamné cet été à payer 27,6 millions d'euros pour avoir « entravé » l'arrivée de concurrents dans les DOM entre 2001 et 2006, c'est cette fois l'opérateur SRR, filiale de SFR à la Réunion et à Mayotte, qui a été condamné pour « abus de position dominante ».

Orange Réunion (France Télécom) et Outremer Télécom avaient en effet saisi la justice car SRR, qui contrôle plus de 65% du marché local, pratiquait des tarifs différents suivant les numéros de mobile appelés, qu'il s'agisse de numéros de l'opérateur ou de ses concurrents. Il coûtait plus cher d'appeler un abonné d'un autre opérateur qu'un abonné SRR.

De quoi faire démotiver les clients à changer d'opérateur ou à ouvrir une nouvelle ligne auprès d'autres opérateurs, précise l'Autorité de la concurrence, à l'origine de cette condamnation d'un montant pour le moment non statué. En conséquence de quoi, l'Autorité invite dès maintenant SRR à baisser ses tarifs pour qu'ils ne « discriminent pas selon le réseau appelé, sauf à refléter les différences de coûts supportés ».
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

CD Projeckt RED travaille sur  The Witcher 2
Presse payante : Google s'interroge sur la stratégie Murdoch
Des imprimantes connectées tactiles chez Lexmark aussi
Markess :
La démo jouable de  Need For Speed Shift  disponible
Nero lance la version 4 de sa suite pour Linux
  Bioshock 2  sera disponible le 9 février 2010
Pro : Futur Telecom lance une offre illimitée en voix en journée à 59 euros par mois
Gist.com sort en bêta publique avec le soutien du co-fondateur de Microsoft
Windows 7 à 30 euros pour les étudiants ?
Haut de page